5 films où le denim tient le haut de l'affiche

31 Mar 2016
john-travolta-fait-le-show-en-jean-flare
John Travolta fait le show en jean flare dans "La Fièvre du samedi soir".
De James Dean à Julia Roberts, en passant par Matthew McConaughey, tour d'horizon de ces acteurs qui ont fait l'apogée du jean sur le grand écran.

Depuis que le blue-jean renforcé de rivets en cuivre a été breveté par Levi Strauss et Jacob Davis en 1873, son empreinte sur la mode est indélébile. Mais pas seulement... Au cinéma aussi, le jean a traversé les époques et se décline en différents modèles. Des pantalons en denim portés par les cow-boys dans les westerns des années 1950 aux flares des seventies, en passant par les jupes en denim dans les 90's, retour sur les heures de gloire de ce célèbre pantalon au ciné.

James Dean dans "La Fureur de vivre" (1955)

James Dean aka Jim Stark, 17 ans, vient d'emménager avec ses parents à Los Angeles, où il s'inscrit à la Dawson High School. Très vite, il est amené au poste de police pour ivresse sur la voie publique et y fait la rencontre de Platon (Sal Mineo), qui devient son meilleur ami. Une scène culte du film ! James Dean, plus sexy et rebelle que jamais en jean regular, T-shirt blanc et bomber rouge, doit tenir tête à Buzz, qui fait la loi au sein du lycée. "La Fureur de vivre" reflète la jeunesse tourmentée de l'Amérique des années 50 (période pendant laquelle le port du jean était contesté aux Etats-Unis), qui tente de trouver sa place dans une société où règne l'incertitude et tente de se faire entendre face à l'ancienne génération, tout juste remise de la Seconde Guerre mondiale.

John Travolta dans "La Fièvre du samedi soir" (1977)

Encore inconnu à la sortie du film, John Travolta est devenu l'icône de toute une génération grâce à ses célèbres pas de danse dans "La Fièvre du samedi soir". Plongé dans l'ambiance des boîtes de nuit du New York des années 1970, le personnage de Tony Manero porte le jean flare à la perfection. Seulement voilà, on est plus dans les seventies et nous ne sommes pas John Travolta. Aujourd'hui, pour enflammer la piste d'un club, on préfère enfiler un regular brut plutôt qu'un patte d'éph', au risque qu'on nous confonde avec Patrick Hernandez. Comme chacun le sait, le jean reflète la personnalité de celui qui le porte.

Susan Sarandon et Geena Davis dans "Thelma et Louise" (1991)

"Thelma et Louise", sorti en 1991 et réalisé par Ridley Scott, est considéré comme l'un des films qui a inspiré le mouvement féministe. Il raconte l'histoire de deux femmes en cavale à travers les Etats-Unis. Le long-métrage a aussi la particularité d'avoir lancé la carrière de Brad Pitt. A sa sortie, le film a suscité une polémique aux USA parce qu'il mettait en scène deux femmes qui répondaient à la violence masculine par les armes. A l'écran, les deux héroïnes s'affichent avec des looks qui pouvaient paraître ringards à l'époque mais qui sont tellement stylés aujourd'hui : jean délavé taille haute et débardeur de routier ! N'est-ce pas le rôle de la mode de s'emparer des pièces les plus kitsches pour en livrer une nouvelle interprétation hype ?

Julia Roberts dans "Erin Brockovich, seule contre tous" (2000)

Erin Brockovich est une jeune femme devenue célèbre pour avoir révélé un scandale sanitaire dans les années 90. Et on va être honnête, on connaît mieux son histoire depuis que Julia Roberts l'a incarnée pour les besoins du film de Steven Soderbergh en 2000, avec Oscar à la clé pour l'actrice l'année suivante. Dans le long métrage, Julia Roberts se conduit en femme fatale et affiche un look aguicheur en arborant une jupe en denim, de quoi faire pâlir de jalousie les pom-pom girls. Avec son top rouge, elle apporte une touche colorée à sa tenue et découvre ses épaules pour encore plus de sexyness.

Matthew McConaughey dans "Dallas Buyers Club" (2013)

Au milieu des années 1980, Ron Woodroof, un électricien de Dallas, apprend qu'il est séropositif et qu'il ne lui reste plus que trente jours à (sur)vivre. Puisqu'il n'obtient aucune aide de la part des médecins, il décide de se soigner lui-même grâce à des médicaments, comment dire... un peu spéciaux. Et ça marche ! Il aide également d'autres malades avec ses produits et baptise son clan le Dallas Buyers Club. Chapeau de paille vissé sur la tête, T-shirt blanc, jean vintage qu'on aimerait lui emprunter et santiags, Matthew McConaughey adopte le style des cow-boys de l'époque. Aujourd'hui, on privilégie plutôt une paire de Converse et un bomber, pièce tendance de la saison, avec ce style de jeans.