5 idées reçues sur le denim qui ont la peau dure

12 Fév 2016
on-ne-pourra-plus-dire-qu-on-ne-savait-p
On ne pourra plus dire qu'on ne savait pas...
On croit tout savoir sur le jean, et pourtant, certaines choses qui se disent ne sont que des mythes. Mais on est là pour rétablir la vérité.

Ce n'est pas parce que l'on est accro au denim que l'on prend tout ce qui se dit sur la toile bleue pour argent comptant. Les idées reçues sur le jean, très peu pour nous ! Qualité, histoire ou entretien, on n'hésite pas à remettre en question tout ce qui nous semble faux. Florilège.

en-tout-cas-chez-beyonce-le-denim-est
En tout cas, chez Beyoncé, le denim est bien bleu.

1. "Le jean a toujours été bleu."

VRAI et FAUX. En 1873, Levi Strauss s'associe à Jacob Davis, le tailleur ayant eu l'idée d'ajouter des rivets aux pantalons en denim. Ensemble, ils déposent le brevet du premier blue-jean, avec ses poches rivetées. Comme son nom l'indique, ce jean est bleu... Mais avant lui, les ouvriers portaient déjà une version rudimentaire de ce pantalon en toile, sauf que la teinture indigo n'avait pas encore imposé le brut. La couleur de référence était ainsi un brun naturel, moins glam'.

et-dire-que-ca-fait-des-annees-qu-on-con
Et dire que ça fait des années qu'on confond les deux... #shameonyou

2. "Jean et denim, c'est pareil."

FAUX. Si les deux termes sont parfois utilisés indifféremment, ils n'ont pourtant pas tout à fait le même sens. Le denim désigne une toile réalisée à partir de fils de coton sergé, selon un savoir-faire nîmois, tandis que le jean est un pantalon conçu à partir de cette matière. On peut donc parler de jean ou de pantalon en denim pour décrire un seul et même vêtement.

laver-ou-ne-pas-laver-nos-jeans-telle-e
Laver ou ne pas laver nos jeans, telle est la question.

3. "Il ne faut jamais laver un jean."

FAUX. C'est un peu plus compliqué que ça. Si l'on souhaite voir notre brut 100% coton se délaver naturellement et épouser les courbes de notre corps, on peut zapper le lavage sans culpabiliser. En revanche, les modèles stretch ne pochent pas avec le temps, alors on peut les laver autant qu'on veut. Idem pour les jeans clairs qui ne risquent pas de se délaver, mais peuvent se salir. Mieux vaut donc les nettoyer.

1-2-3-et-puis-tant-pis
1, 2, 3, et puis tant pis !

4. "Il y a cinq poches sur un jean."

VRAI. Mais ça n'a pas toujours été le cas. Les premiers jeans possédaient quatre poches, et pas forcément celles auxquelles on pense. Au départ, les jeans avaient deux poches avant symétriques, une autre sur une fesse et la fameuse petite poche gousset à l'avant. Il manquait donc la cinquième poche, à l'arrière, qui est apparue en 1901.

comme-quoi-ca-ne-valait-peut-etre-pas-l

Comme quoi, ça ne valait peut-être pas la peine de claquer autant pour un jean... #blasé

5. "Les jeans selvedge sont de meilleure qualité."

Pas toujours ! En réalité, les jeans selvedge fabriqués à partir d'anciens métiers à tisser ont une toile plus dense et plus solide que celle des autres pantalons en denim. Mais de nouvelles machines plus modernes permettent de produire des jeans selvedge à l'échelle industrielle à moindre coût et sans plus-value réelle, si ce n'est ce petit liseré que l'on voit quand on fait un revers à nos fut'. Pas sûr que ça justifie des prix exorbitants...

Ça fait du bien de remettre les pendules à l'heure. La prochaine fois, on s'attaquera à un gros morceau : les idées reçues sur la façon de bien porter le jean. La mini-jupe en denim interdite passé 25 ans, ça vous parle ? On a notre opinion sur la question...