5 sports de rue à tester de toute urgence

29 Jan 2017
pret-a-tester-de-nouvelles-disciplines
Prêt à tester de nouvelles disciplines ?
Parmi nos (nombreuses) résolutions de l'année 2017, tenter de nouvelles disciplines fait partie de notre top 10. Dans notre viseur, toutes celles qui sont pratiquées dans la rue. On préfère prévenir, ça va décoiffer !

Pour changer de la boxe, du breakdance, du BMX et du skate, on se dirige vers des pratiques qui nous poussent à nous dépasser, mais aussi qui utilisent le décor urbain comme terrain de jeu. Du Freerun au pogo freestyle en passant par le krump, on se prépare à ces sports qui vont nous donner une autre vision de la rue !

Le freerun

Hérité du Parkour des freeriders Yamakasi, le freerun est une discipline française qui utilise les infrastructures urbaines comme aire de jeu. Créée en 1990 en banlieue parisienne, cette pratique, inspirée de l'entraînement des pompiers, est un mélange de techniques basées sur le franchissement d'obstacles et le déplacement aérien.

En gros, le freerun consiste à "courir librement" comme nous l'indiquait le collectif de la French Freerun Family lors de leur interview. On se déplace dans l'environnement qui nous entoure en franchissant les obstacles (murs, poteaux, barrières, etc.) qui s'imposent à nous. Pour pratiquer ce sport, il faut suivre un entraînement quotidien pour préparer son corps à enchaîner des mouvements risqués, parfois à des dizaines de mètres au-dessus du sol.

Le New Style

Pratiquée par Beyoncé, la chanteuse du titre "Formation", Usher, Chris Brown ou encore Justin Timberlake, cette danse est un mélange de hip-hop, claquettes, modern-jazz et ragga. En bref, c'est du street dance inspiré par le RnB, la saoul ou encore la funk. Quand on danse, mouvements et mélodie sont en harmonie. Le but des danseurs : faire vivre les paroles de la chanson à travers une chorégraphie.

Le krump

Ce phénomène urbain a explosé dans les ghettos de Los Angeles au début des années 1990. Pratique inspirée des danses tribales africaines, elle consiste à effectuer des mouvements le plus rapidement possible. Speed et agressif, le krumping est un défouloir. Elle permet aux danseurs, qui s'affrontent pendant une battle d'une minute, d'extérioriser leur énergie négative et de canaliser leur colère. En gros, on transforme tout ce qui est mauvais en positif. Une vraie thérapie !

 

Le street golf

Quand le golf s'exporte hors du "green", il prend place au coeur de nos rues. Equipé d'un club et d'une balle (semi-rigide pour éviter les accidents), on créé notre propre parcours en réalisant, bien entendu, le moins de coups pour atteindre notre cible. Cette dernière peut être une poubelle, un banc, un trottoir, bref tout ce qu'on a sous le club la main.

Le plus ? On n'est pas obligé de vêtir la tenue du parfait golfeur (polo et pantalon bien repassés + mocassins en daim), mais un jean skinny choisit selon notre morpho et un hoodie à message si on en a envie ! Plutôt cool...

Le pogo

Tout le monde se souvient du pogo stick, ce bâton sauteur qui permet de faire des figures ou de s'élancer à quelques mètres du sol (oui, celui-là même avec lequel on s'est cassé le coccyx). Passé de mode ? Absolument pas ! Cet accessoire à ressorts ou à air comprimé fait partie des must have du sport freestyle. En plus de nous permettre de nous déplacer (on veille à le faire dans des endroits peu fréquentés par les passants), on peut réaliser des acrobaties comme des back flips. Preuve de l'engouement, de plus en plus de passionnés postent sur la toile leurs exploits (souvent à couper le souffle), nous donnant presque envie de nous mettre. On a dit presque...

Grâce à cette sélection de sports de rue, on a de quoi se dépenser cette année. À nous de choisir celui qui nous correspond le plus !