A la découverte de ces bars cachés de France

8 Jan 2017
on-part-a-la-recherche-des-bars-caches
On part à la recherche des bars cachés... mais chut ! C'est un secret.
Envie d'une virée nocturne pas comme les autres ? On a ce qu'il faut. Pour bien démarrer cette nouvelle année, on ramène nos potes dans un de ces bars clandestins. Expérience garantie !

Le Lavomatic (Paris)

Pour savourer des tapas gourmands et des cocktails 100% fresh (préparés devant nous par le barman), on se donne rendez-vous dans cette "laverie" du 10ème arrondissement. A première vue, rien ne nous laisse penser qu'un bar hype se cache derrière les tambours... et pourtant !

Pour y accéder, on appuie sur le bouton "camouflé" d'une des machines, qui ouvre une porte dérobée. Derrière, un escalier nous emmène au premier étage, au coeur d'un petit appartement cosy et chaleureux. Ici, bar, fauteuils, banquettes, balançoires et néons créent une atmosphère unique nous invitant à la détente. Ne reste plus qu'à commander un bon cocktail* et la soirée peut commencer...

Le Lavomatic

30 rue René Boulanger, 75010 Paris

Carry Nation (Marseille)

Ce spot rend hommage à la prohibition des années 1920, ainsi qu'à Mme Carry Amelia Nation, une femme âgée américaine qui détruisait les bars à coup de hache pour "protéger" l'Amérique contre l'alcool.

Pour entrer dans ce lieu bien gardé, pas la peine de chercher l'adresse sur le net. Aucune trace... Les non-initiés passent devant cette boutique de souvenirs sans songer un seul instant qu'un bar clandestin s'y cache. A la place, on se connecte sur le site de Carry Nation et on laisse ses coordonnées. C'est ensuite qu'on reçoit, par mail, l'adresse et le code d'entrée. Autre option : soudoyer un Marseillais pour qu'il nous mette dans la confidence... en faisant notre plus beau sourire.

Une fois les informations en poche, on doit passer dans une armoire pour accéder à ce lieu unique en son genre, connu pour ses cocktails* de fruits frais et spiritueux. On ne va pas en dire plus...

Carry Nation

Adresse secrète, code à récupérer sur le site internet après réservation
13006

Le Passage (Lyon)

Au coeur du restaurant éponyme bien connu des Lyonnais, le bar Le Passage se dissimule derrière une double porte où il faut sonner pour pouvoir y pénétrer. Une fois le seuil franchi, on a affaire à un lieu hors du temps où vieux miroirs, fauteuils en cuir, boiseries et lumière tamisée nous invitent à l'évasion.

Au bar, on a l'embarras du choix. On peut se laisser tenter par leur sélection de vins*, de champagnes ou de spiritueux, le tout plongé dans une atmosphère feutrée.

Le Passage
8 Rue du Plâtre, 69001 Lyon

Papa Doble (Montpellier)

Depuis 2009, ce bar se cache au sous-sol d'un ancien restaurant. Le Papa Doble nous permet de déguster nos drinks préférés (notamment le daïquiri, spécialité de la maison et boisson favorite de l'écrivain Ernest Hemingway) dans un cadre atypique, intimiste, à mi-chemin entre la Havane et Londres. Si on veut découvrir d'autres cocktails* premium, direction le bar où le talentueux chef barman, Rémi Bataillé, se livre à une chorégraphie, shaker en main, pour notre plus grand plaisir.

Un petit creux ? On commande les Papadillos, sandwichs chauds toastés avec garniture de notre choix.

Papa Doble
6 Rue du Petit Scel 34000

Le bar du Village des Antiquaires (Lille)

A première vue, on se rend au Village des Antiquaires afin de chiner quelques objets. Pourtant, on découvre un bar planqué au beau milieu de ce lieu très, très animé. Libre à nous de se lover dans les fauteuils moelleux, discuter entre amis ou en tête à tête, tout en partageant un drink !

On se laisse séduire par la déco vintage et dépareillée de ce spot, où l'on peut également découvrir des oeuvres d'artistes locaux.

Le bar du Village des Antiquaires
22 Avenue du Maréchal de Tassigny à Saint-André-Lez-Lille

*"L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération"