Comment choisir un jean boot cut homme ?

7 Déc 2015
le-boot-cut-est-jean-casual-et
Le boot cut est jean casual et easy-to-wear. On le porte en toute décontraction.
Stylé, casual et intemporel, le boot cut est le jean rêvé pour les mecs qui aiment le denim dans la plus pure tradition du blue-jean. Ça tombe bien, c'est notre cas ! Mais qu'est-ce qu'on checke pour bien choisir un boot cut ?

A l'origine, le boot cut était porté par les pionniers de l'Ouest américains. Aujourd'hui, on peut ranger nos santiags à éperons car il n'est plus réservé aux adeptes du style cow-boy ! Il faut dire que ce denim a des arguments imparables sur le plan morphologique comme stylistique. Il suffit d'apprendre à bien le choisir pour qu'il révèle tout son potentiel.

Avant de nous lancer à la conquête du boot cut de nos rêves, on rappelle qu'il ne flatte pas les hommes un peu forts ni les petits. Si c'est notre cas, mieux vaut se diriger vers d'autres coupes de jeans qui correspondent mieux à notre morphologie. On a une morphologie en V ? Cool ! Le boot cut est fait pour nous.

Un jean qui tire en longueur

Le boot cut, comme les autres coupes de jean un peu amples, n'est pas fait pour être porté court. Il est même conseillé de le choisir légèrement plus long que la longueur habituellement recommandée (au niveau des malléoles) dans le guide des tailles de jeans pour homme. Il faut que notre jean casse sur nos chaussures de façon harmonieuse. En revanche, on évite de le prendre vraiment trop long car il va traîner par terre et finir par s'élimer. Le résultat sera négligé et pas très moderne.

Taille haute ou taille basse : le dilemme

Comme le boot cut est réservé aux physiques relativement élancés, on n'a normalement pas trop de ventre à camoufler. Si on a un peu de bidou malgré notre silhouette longiligne, pas de panique ! On opte juste pour un modèle taille haute, qui lisse nos rondeurs sans casser la ligne de notre fut'. Pour tous les autres, la taille semi-haute est parfaite. On peut même se tourner vers un modèle taille basse à condition d'avoir de longues jambes.

Quelles poches choisir pour un boot(y) cut ?

Qu'on soit taillé en V ou en H, on a rarement un fessier très volumineux. On n'a donc pas particulièrement de formes à gommer. Mais pour rendre nos fesses so sexy, le boot cut doit avoir des poches arrière de taille moyenne à petite, placées assez haut. C'est l'idéal. Trop basses, elles donnent l'illusion d'un fessier raplapla et un aspect un peu trop loose à notre pantalon. Lorsqu'on est OK sur la question des poches, on n'oublie pas de prendre en compte la rehausse. Dans ce domaine, tous les types sont admis avec un boot cut, dès lors que ça nous fait un cul joliment rebondi.

Stretch ou rigide, on a le choix

Un jean stretch porté large, c'est juste un pantalon pas à notre taille et ce n'est pas flatteur pour notre silhouette. Il en va de même pour le boot cut. Et comme il n'est pas non plus fait pour être ultra moulant, on n'a aucun intérêt à choisir un modèle comportant de l'élasthanne. Mais c'est aussi une histoire de confort. Certains mecs préfèrent se sentir un peu galbés par leur denim, notamment au niveau des fesses et de la taille. Dans ce cas-là, un peu de fibre stretch (1 à 2%) ne peut pas faire de mal, tant que ça ne dénature pas la coupe évasée de notre jean.

pourquoi-faire-simple-quand-on-peut
Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? Ah, on nous dit qu'avec le boot cut il faut vraiment rester sobre.

Les couleurs qui vont bien au boot cut

Les lignes un peu amples du boot cut en font un jean particulièrement adapté aux looks casual. Pour cette raison, mieux vaut rester sobre dans les coloris. On peut miser sur toute la gamme des bleus naturels, ceux que l'on observe avec l'usure normale d'un jean teint à l'indigo. Si on y tient et si le modèle de boot cut qui nous plaît est assez peu évasé en bas, on peut s'autoriser le noir. Mais en règle générale, si on veut une couleur sombre, mieux vaut s'en tenir au brut ou au stoned pour cette coupe décontractée.

Détails et lavages : point trop n'en faut

Les détails trendy, comme les empiècements en cuir, les clous, etc., ne font pas très bon ménage avec le boot cut. Ce qu'on aime avec cette forme de pantalon en denim, c'est son aspect authentique et indémodable. D'ailleurs, le boot cut n'est pas perçu comme un jean tendance, mais plutôt comme un basique qui ne disparaît jamais vraiment de nos armoires. On reste donc fidèle à son ADN flex' en optant pour des modèles assez simples, avec des marquages discrets. Un effet brossé sur les cuisses et un aspect abrasé aux entrées des poches avant, par exemple, suffissent à upgrader ce denim un peu classique.

Quant à l'enduit, ce n'est pas un choix très judicieux pour des raisons de style. L'effet waxé rend plus difficile le choix des chaussures à lui assortir (eh oui, c'est important de penser à la dimension mode de notre jean quand on le choisit). Or, on imagine mal des tennis blanches rétro avec un jean enduit, alors qu'elles s'accordent parfaitement avec un boot cut brut, stoned ou double stoned. On s'en tient donc aux délavages qui fonctionnent bien avec l'esprit de cette coupe.

Le moins qu'on puisse dire, c'est que le boot cut est un jean easy. On n'a pas trop à se prendre la tête avec ce vrai basique du vestiaire masculin. Maintenant qu'on est au point pour choisir sa couleur et sa longueur notamment, comment on porte notre boot cut ?