Comment déchirer son jean pour un effet destroyed ?

19 Nov 2015
Déchirer un jean c'est tout un art, mais le faire façon destroyed c'est encore autre chose. Heureusement qu'on a trouvé la bonne technique pour flinguer nos denims avec style !

Avant toute chose, une petite définition du jean destroyed s'impose. Ce terme regroupe différents jeans : notre denim juste déchiré au genou et les modèles over used, avec un level de déchiquetage bien plus élevé. Pour un vrai jean destroyed, on y va à fond en déchirant la toile avec passion et en travaillant les finitions. En clair, on n'est pas obligé de s'en tenir à une petite déchirure linéaire toute discrète, on peut s'autoriser des trous béants un brin provocateurs et des fils qui pendent pour la touche grungy.

Bref, comme on a tous besoin d'un jean destroyed pour une allure rebelle, voici quatre effets différents pour le prix d'un. Et en prime, ce DIY est accessible à tous, y compris à ceux qui ne possèdent pas une grande habilité manuelle !

Le matériel pour déchirer notre jean façon destroyed

• Un jean
• De la craie textile
• Une paire de ciseaux
• Un rasoir ou un cutter
• Un carton
• Du papier de verre ou une pierre ponce
• Une pince à épiler
• Un élastique

il-existe-plein-de-techniques-pour-user
Il existe plein de techniques pour user un jean avec classe.

Etape 1 : marquer les endroits où on veut déchirer notre jean

Le choix de l'emplacement des trous doit être stratégique si on ne veut pas être déçu du résultat final. On enfile notre jean au préalable pour mieux imaginer ce que ça peut donner. On commence donc par un repérage en bonne et due forme des meilleures zones à ruiner. La plupart du temps, on dégomme les genoux parce que c'est un endroit classique où s'abîme le denim. Alors on marche, on plie les jambes, on s'accroupit, pour bien se rendre compte de l'évolution future des trous. Dans le cas d'une déchirure mal calculée, il suffirait qu'on se baisse et PAF ! Le trou s'agrandirait à vue d'oeil sans qu'on puisse maîtriser sa forme. On profite donc du moment où on choisit nos points de coupure pour éviter les mauvaises surprises.

Quand on a trouvé ce qui nous plaît, on dessine notre futur trou à l'aide d'une craie textile. On peut faire autant de trous qu'on veut, en gardant en tête que plus il y en aura plus notre jean aura l'air défoncé. On n'a pas non plus envie de se retrouver avec un pantalon en lambeaux, alors on reste détente !

Etape 2 : user les zones qu'on va trouer

Avant de réaliser des trous dans notre denim, on découpe un morceau de papier de verre (une pierre ponce peut aussi faire l'affaire) qu'on enroule sur un rasoir et on frotte la toile pour l'user.
Une fois qu'on a bien placé nos repères, on glisse un carton sous notre jean et un à l'intérieur, aux endroits qu'on souhaite découper.

lacere-en-pointille-ou-dechire-les-tro
Lacéré, en pointillé ou déchiré, les trous de nos jeans boostent notre style.

Etape 3 : faire un trou dans notre jean

Nous voilà au moment fatidique : il va falloir trouer notre jean. On distingue quatre méthodes pour obtenir des trous différents.

• Le trou effet point
• L'effet filament
• Les lacérations
• La déchirure franche

Lacérer son jean

Pour créer des lacérations sur notre jean, on use la toile avec notre rasoir recouvert de papier de verre. On frotte doucement le tissu jusqu'à obtenir le même rendu qu'après une chute de skate. Vous ne voyez pas ce qu'on veut dire ? Mais si, on parle des trous authentiques, ceux avec des fils qui pendouillent sur une toile usée et affinée ! Pour que ce soit encore plus réaliste, on fignole en tirant légèrement sur les fils sans les arracher.

le-temps-ou-jean-destroyed-etait-synonym
Le temps où jean destroyed était synonyme de négligé est officiellement révolu.

Réaliser un trou effet points

On frotte la toile de notre jean avec le papier de verre, comme pour la technique de la lacération. On peut s'aider en plaçant la zone à trouer sur le coin d'une table, avant de la frotter avec une lame de rasoir. Cette technique va permettre de créer des petits trous à l'endroit exact souhaité. Pour ne pas avoir un rendu trop lisse, on repasse le papier de verre à l'endroit où on a fait nos trous.

Créer un effet filament

Quand on veut obtenir une déchirure en filament, on commence par attaquer la toile de notre jean avec un cutter en créant une superposition de petites lignes horizontales. Puis, il faut tirer les fils ainsi coupés, un à un à la pince à épiler. On ne garde que les fils qui relient notre jean horizontalement et on coupe les autres à ras.

le-trou-le-plus-facile-a-realiser-est-au
Le trou le plus facile à réaliser est aussi le plus facile à porter : la déchirure franche, idéalement au genou.

Faire une déchirure franche

La déchirure nette est la plus facile à faire et elle s'adapte à la majorité des coupes de jeans pour femme et pour homme, surtout si on la réalise au niveau du genou. Il suffit de tracer une ligne horizontale (à la règle si on veut qu'elle soit parfaitement droite) et on découpe proprement au cutter sur notre repère, en tirant sur les bords à la main. Après ça, on atténue les bordures de notre trou avec du papier de verre et on tire quelques fils à la pince à épiler. On n'a plus qu'à couper les longueurs inutiles. Et voilà !

Si jamais on se rate sur un trou, pas de panique, il y a des solutions pour rectifier le tir et récupérer un denim comme neuf, enfin presque. Et puis ça peut ajouter au charme de notre jean grunge. Mais bon, autant faire attention dès le départ pour éviter de faire des trous accidentels.

Une fois qu'on a transformé notre jean, on peaufine notre look destroyed en lavant notre denim et en le portant. Rendu authentique garanti !