Comment faire un ourlet à notre jean ?

23 Nov 2015
Jean trop long ? Au lieu de l'emmener chez un retoucheur ou de le laisser s'éliminer sur le sol, si on apprenait à raccourcir nous-même notre jean en faisant un ourlet ?

Trouver un jean dont la longueur des jambes correspond parfaitement à la nôtre relève quasiment du miracle. C'est un peu comme la quête du jean parfait. En général, on se retrouve souvent avec un jean trop long qui plisse sur nos chevilles, voire qui traîne par terre... ce qui risque d'abîmer notre toile (et puis ce n'est pas vraiment classe). Pas le choix, il faut refaire l'ourlet de notre blue-jean. On a trouvé trois façons de le faire avec style. Mode d'emploi pour un ourlet réussi.

L'ourlet traditionnel

Le matériel pour raccourcir un jean

• Une aiguille à coudre spéciale jean (ou une machine à coudre)
• Une bobine de fil de la même couleur que les coutures de notre jean
• Une paire de ciseaux de couture
• Une règle ou un mètre-ruban
• Des épingles
• Une craie textile
• Un fer à repasser

on-commence-par-mesurer-la-hauteur-du-fu
On commence par mesurer la hauteur du futur ourlet de notre jean.

Etape 1 : prendre les mesures

Pour faire un bon ourlet, on enfile notre jean avec nos chaussures. Si c'est un jean évasé, il doit arriver en bas de nos shoes, quasi à ras du sol. Si notre jean est slim, il doit légèrement casser sur le début de nos chaussures (pas de plis = fut' trop court ; trop de plis = trop long). Attention quand même, un ourlet peut changer la forme originelle de notre jean. C'est notamment le cas pour les jeans très évasés. Il suffit d'enlever huit centimètres de jambes à un flare pour qu'il se transforme en boot cut. Idem pour les jeans slim qui deviendront plus larges en bas qu'à l'origine. Il est donc préférable de ne pas enlever trop de centimètres de toile ou d'effectuer un grand ourlet sur les jeans à la coupe droite uniquement.

Selon sa hauteur, l'ourlet est aussi un élément de style. A nous de voir si on a envie de se donner une dégaine de hipster avec un jean feu de plancher ou si on préfère se la jouer rappeur US avec un jean large qui plisse un max.

Une fois qu'on est ok sur la longueur désirée, on place des aiguilles en bas d'une seule jambe, aux extrémités, en ajoutant 1 cm à 2 cm de plus que prévu (pour pouvoir faire deux plis). On retire notre pantalon, puis on trace une ligne avec une craie textile et une règle (ou du mètre-ruban) afin de relier les aiguilles d'un bord à l'autre du jean. On retire les aiguilles.

sortez-les-ciseaux-c-est-l-heure-de-cou
Sortez les ciseaux, c'est l'heure de couper !

Etape 2 : Couper notre jean à la bonne longueur

On coupe en suivant le tracé réalisé à la craie textile. Puis, on retourne notre jean sur l'envers. On plis une première fois le bas de notre jean, sur 1 cm maximum. On repasse le pli pour le maintenir et on plis à nouveau le bas de notre jean, toujours sur 1 cm maximum. On pose des aiguilles sur le contour de l'ourlet avant de remettre un coup de fer à repasser.

place-a-la-couture-attention-on-tient
Place à la couture ! Attention, on tient notre jean bien droit pour que notre ourlet soit régulier.

Etape 3 : coudre notre ourlet traditionnel

On pique notre ourlet à la machine avec un fil de la même couleur que celui des coutures de notre fut', en commençant par le bord latéral. On retire les aiguilles au fur et à mesure qu'on avance dans la couture. On coupe les petits fils qui dépassent et on remet notre jean à l'endroit. Comme on est perfectionniste, on termine avec un dernier coup de fer sur l'ourlet, et notre jean est prêt !

L'ourlet invisible

Le matériel pour faire un ourlet invisible à notre jean

• Une aiguille à coudre spéciale jean (ou une machine à coudre)
• Une bobine de fil (peu importe la couleur du fil puisqu'on ne le verra pas)
• Une paire de ciseaux de couture
• Une règle ou un mètre-ruban
• Des épingles
• Une craie textile
• Un fer à repasser

Etape 1 : prendre les mesures

Comme pour réaliser un ourlet traditionnel, on commence par repérer l'endroit exact où l'on veut que notre jean tombe. Mais cette fois-ci, on trace à la craie textile une ligne de repère à une hauteur deux fois supérieure à la longueur souhaitée de notre jean. Par exemple, imaginons qu'on ait un surplus de deux centimètres sur le bas de notre jean. L'idée est alors de tracer une ligne à quatre centimètres au-dessus de l'ourlet originel de notre jean. On fait pareil sur l'autre jambe, en s'armant d'un mètre-ruban pour être précis. Ça serait idiot de se retrouver avec une jambe plus courte que l'autre !

pour-realiser-un-ourlet-invisible-on-co
Pour réaliser un ourlet invisible, on commence par faire un revers à notre pantalon.

Etape 2 : faire le revers

On fait un revers en rabattant le bas du jean vers l'extérieur jusqu'à ce qu'il arrive au niveau de la ligne qui nous sert de repère. On sécurise le pli en donnant un coup de fer à repasser.

Etape 2 : coudre l'ourlet de notre jean

On peut souffler, on a presque fini notre ourlet. On vous avait dit que c'était easy ! On saisit notre aiguille à coudre et notre fil. Pour la couleur du fil, on prend ce que l'on a sous la main car, de toute façon, il ne se verra pas. Il suffit ensuite de coudre en point droit à ras de l'ourlet déjà existant, en ne serrant pas trop les points pour ne pas créer un effet de vague. Et attention les doigts !

L'astuce des pros : si le surplus de toile est important, on coupe l'excèdent à environ un centimètre en-dessous de la couture réalisée.

waouh-l-ourlet-invisible-c-est-vraiment
Waouh, l'ourlet invisible c'est vraiment magique !

Etape 3 : finaliser l'ourlet

On met notre jean à l'envers et on retourne l'ourlet créé avant de le repasser. On remet notre jean à l'endroit et on donne un nouveau coup de fer à repasser des deux côtés. C'est fini ! Notre jean est parfaitement à notre taille.

L'ourlet déchiré

Le matériel pour obtenir un ourlet déchiré

• Une paire de ciseaux de couture
• Un fer à repasser

Etape 1 : repérer la longueur souhaitée

Cette méthode est la plus simple. Elle est donc idéale pour ceux qui ne sont pas fan de couture ! D'abord, on trace un repère à la craie textile sur le bas du jean, à l'une des extrémités de la jambe, à la longueur désirée. On mesure la hauteur du trait et on trace un autre repère à l'autre extrémité. On fait pareil sur les deux jambes.

apres-avoir-coupe-l-excedent-de-tissu-au
Après avoir coupé l'excédent de tissu au bas de notre jean, on fait des points d'arrêt au niveau des coutures latérales des jambes pour que notre fut' ne se disloque pas.

Etape 2 : entamer la découpe

On ne coupe pas sur la totalité de la ligne pour obtenir un ourlet bien propret. Bien au contraire ! Comme on recherche à donner un effet destroyed à notre toile, on fait deux entailles : une sur chaque bord, là où on a mis les repères. Puis, on déchire d'un coup sec à la main de façon à ce que les deux trous se rejoignent. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'une seule entaille ne suffit pas et qu'il faut en faire deux.

Etape 3 : coudre les bords

Afin d'éviter que les coutures de notre jean ne se défassent, on fait des points d'arrêt, c'est-à-dire un point de couture, sur chaque extrémité en bas de notre jean.

Pour nous, couture rime avec torture ? On ne se prend pas la tête, on apprend juste à bien roulotter le bas de notre jean. Pratique, cette option est en plus ultra-fashion. Autre avantage, elle n'est pas définitive. Pli simple, pli oversize ou encore triple pli pour se faire un pantalon feu de plancher, les déclinaisons sont nombreuses.