Comment porter un jean au bureau ?

17 Déc 2015
dur-dur-de-porter-un-jean-au-bureau
Dur dur de porter un jean au bureau quand tout le monde respecte les codes vestimentaires en vigueur au travail.
Porter un jean au bureau ? C'est possible mais ça dépend des entreprises et des métiers. Quand c'est autorisé, un certain dress code est à respecter pour avoir un look à la fois cool et business. Mode d'emploi du pantalon en denim au bureau.

Dans certains jobs, le port du denim est carrément prohibé. A ce moment-là, on peut faire une croix sur nos jeans en semaine. En revanche, ils sont autorisés dans beaucoup d'autres métiers même si leur port reste très codifié. Alors, comment faire pour porter un jean homme ou un modèle pour femme au travail sans risquer de se faire mal voir par Big Boss ? On commence par identifier les coupes hpour homme et celles pour femme qui passent en entreprise. Puisque le jean est perçu comme un vêtement plus décontracté que business, il faut apprendre à l'arborer en ajoutant une bonne dose d'élégance à nos tenues.

Quels jeans peut-on porter au bureau ?

Les coupes ajustées sont les mieux acceptées dans le cadre du travail. On peut ainsi porter un straight ou un slim plus facilement qu'un loose ou qu'un regular, qui sont perçus comme trop flex. Pour les filles, le flare et le boot cut peuvent également passer avec un look formel, tandis que les mecs peuvent miser sur l'élégance d'un tapered. Mais la coupe n'est qu'un critère parmi tant d'autres. La couleur et les effets de marquage jouent un grand rôle dans le choix d'un jean à porter en entreprise.

Et si on planifiait nos tenues de la semaine en optant pour un jean différent chaque jour ?

Lundi : on fait profil bas en slim noir

Le lundi, c'est la reprise. Il faut rapidement se mettre dans le bain en laissant de côté les habitudes du week-end. On se concocte une tenue sobre et chic, avec un slim noir bien entretenu associé à un basique du style business : la chemise blanche. Pour homme ou pour femme, elle "workise" les tenues sans les rendre boring. Cet indémodable est un vrai atout. Fittée et rentrée dans le pantalon (avec une ceinture) pour les mecs, portée plus loose pour les filles, la chemise blanche nous garantit d'être au top et crédible au taf. Côté chaussures, on garde à l'esprit qu'elles doivent être suffisamment habillées pour surclasser notre look à base de denim.

Le mardi : on se détend avec un slim gris

La semaine est lancée, on a fait bonne impression hier, maintenant on peut ajouter notre petite touche perso. L'idée ? S'affranchir graduellement des codes du travail tout au long de la semaine, sans jamais dépasser les bornes. Aujourd'hui, on craque pour un slim anthracite sans délavage. A la fois sobre et cool, il nous change du total look black. Les filles peuvent même se mouler dans un skinny si elles ont envie de souligner leurs chevilles fines, ou tout simplement de pimper leur silhouette. Dans tous les cas, on se fie toujours aux recommandations morphologiques qui nous concernent si on ne veut pas être à côté de la plaque.

porte-avec-une-veste-elegante-et-une
Porté avec une veste élégante et une chemise, le jean passe bien en entreprise.

Le mercredi : un peu de fantaisie avec un flare (fille) ou un tapered (homme)

Après un début de semaine placé sous le signe de la discrétion, on peut se permettre de pimenter un peu notre look du mercredi. Pour les filles, c'est le moment de sortir le jean évasé. Ça peut être un flare ou un boot cut, selon notre morphotype. On l'associe à une panoplie d'inspiration seventies, avec un chemisier en soie et des chaussures à talons épais. Pour encore plus de style, on choisit une couleur de denim un brin rétro, comme du rouille ou du bleu marine. Quant aux mecs, l'heure est au tapered beige ou au carrot slim châtaigne, car ils réveillent nos tenues classiques de bureau. Pour sublimer ces coupes un peu amples au niveau des cuisses, on les matche à un pull à col roulé so chic, un blazer parfaitement cintré et une paire de monks aux pieds.

Le jeudi : on se fait remarquer en straight brut

La fin de la semaine approche à grand pas. On peut se lâcher un peu plus niveau vestimentaire, surtout si on a prévu de sortir après le boulot. La bonne astuce pour une tenue correcte au bureau, qui s'adapte à nos petites sauteries entre amis, c'est le straight brut. On l'aime pour sa coupe ajustée qui allonge la silhouette. Comme il est sage et intemporel, on le mixe à des pièces moins conventionnelles. Pour les hommes, il peut s'agir d'une paire de derbys caramel, d'une chemise rayée en ton sur ton et d'une veste en laine de couleur claire. Les femmes, quant à elles, peuvent oser les escarpins imprimés et la veste en maille bouclette brodée de fils irisés, pour raviver une blouse crème vaporeuse.

Le vendredi : c'est Friday wear, tout est permis ! Ou presque...

Le vendredi en entreprise, aussi appelé Casual Friday, on peut parfois se permettre des styles plus décontractés que les autres jours de la semaine. Plutôt qu'un jean, pourquoi ne pas oser une chemise en denim ultra stylée ? Mais attention ! A nous d'estimer si notre boîte tolère ce genre de fringues avant de nous lancer aveuglément et de nous faire allumer par notre patron.

c-est-tout-de-suite-plus-facile-a
C'est tout de suite plus facile à gérer quand notre équipe pratique le Casual Friday tous les jours. Tranquilles les gars...

Les jeans difficiles à porter au bureau

Maintenant qu'on sait quels jeans on peut porter au bureau et comment, on fait le point sur les jeans à laisser au placard du lundi au vendredi. Leurs défauts ? Ils sont considérés comme trop décontractés, trop trashs ou trop connotés touristes. En bref, on peut batailler avec notre boss autant qu'on veut, a priori, ils ne passent pas.

Le jean destroyed

Rebelle ? Punk ? Hobo ? Quel que soit le mot qu'on associe au jean destroyed, ce n'est jamais un synonyme de boulot. Et pourtant, on a mis tout notre coeur à la confection du parfait jean destroyed grâce à notre Do It Yourself. Mais nos supérieurs et nos clients ne l'entendent pas de cette oreille. Déchiré aux genoux, c'est déjà difficile à faire accepter, élimé en bas, c'est presque impossible... mais alors destroyed, c'est juste dead ! On le garde donc pour nos week-ends et on le porte avec un look casual cool.

Le jean trop clair

Qu'il est beau notre jean clair ! Avec sa teinte qui rappelle un ciel d'été et nos dernières vacances en bord de mer. On le kiffe et on aimerait pouvoir le porter toute l'année, sauf que ça s'annonce compliqué. On tire un trait dessus pour plusieurs raisons : parce qu'il ne va pas avec nos blazers habillés, qu'on ne peut pas le porter avec une paire de derbys et qu'il est hors saison dès la fin de l'été, autrement dit dès la rentrée. Idem pour les délavages qui blanchissent à fond la toile, comme l'acid wash. Un indice : si Kylie Jenner et Kendji Girac les portent, c'est que ces jeans n'ont pas leur place au bureau.

Le jean hyper flashy

Gare aux couleurs pétantes ! Elles ne plaisent pas toujours dans le monde du travail. Notre nouveau denim bleu électrique so punchy ? On le laisse à la maison la semaine et on le ressort le week-end. Heureusement, la plupart des entreprises tolèrent les couleurs, à condition qu'elles soient relativement neutres. Un straight moutarde, un patte d'eph' vert forêt, un slim bordeaux : ça peut s'envisager. On évite juste de se faire trop remarquer le jour où on a un rendez-vous client, surtout si nos collègues arborent tous le look all black, au risque qu'il y ait un malaise.

Le jegging

Il y a des jobs où on a plus de libertés côté mode. Du tapered kaki au boot cut double stoned, en passant par le slim imprimé, toutes les fantaisies sont autorisées. No stress, on ne craint rien. Le seul danger, c'est de croire qu'on n'a vraiment aucune limite. En réalité, au taf, il y a toujours des bornes à ne pas dépasser. Malheureusement, le jegging seconde peau fait partie de ces interdits tacites. Même si notre supérieur ne nous le dit pas, il trouve certainement que ce n'est pas du tout un vêtement adapté à la sphère professionnelle.

Sagging, taille ultra basse : les jeans qui en montrent trop

Peu importe où on bosse, les jeans qui dévoilent trop notre anatomie ne sont pas bien vus. Si on est un garçon adepte du sagging, on remonte notre pantalon pour qu'il couvre toutes nos fesses, au moins aux heures de bureau. Pour les filles, on reste vigilante sur les modèles taille très basse, car ils sont trop sexy pour le travail.

Quand on choisit un jean à porter au bureau, l'objectif est d'arborer des looks classes. On ne doit pas forcément être tiré à quatre épingles, mais suffisamment élégant pour ne pas se faire regarder de travers par la hiérarchie. L'astuce ? On privilégie les coupes basiques et ajustées, dans des tons sobres et plutôt sombres. Dans le doute, on reste sur des jeans noirs. On y va mollo sur les délavages en tout genre. Au passage, tout ce qui a contribué à faire du denim un symbole de rébellion est à éviter. Vestes en cuir, T-shirts trop casual ou baskets : voilà le genre de pièces qu'on ne mixe pas à un jean les jours de boulot.