Comment rétrécir un jean détendu ?

12 Nov 2015
a-lui-tout-seul-un-jean-trop-lache
A lui tout seul, un jean trop lâche rend notre look tout raplapla, alors on adopte la bonne tactique pour remédier au problème.
On a trouvé LE jean parfait, il est coupé pile poil selon notre morphologie... mais voilà, il s'est détendu à force de le porter. Dans le pire des cas, il s'est même déformé dès la première heure et là, c'est la cata ! Comment le rétrécir pour rattraper le coup, et vite ?

Même les kings du denim, qui savent exactement quels jeans leur vont, ont leurs petits accidents. L'un des plus répandus ? Le pantalon qui s'élargit. Et c'est moche... Surtout quand c'est un slim, censé se porter ajusté ! Mais heureusement, il existe plusieurs méthodes pour venir à bout de l'enfer du jean détendu. Opération rétrécissement, GO !

La technique de l'eau bouillante

On a besoin de retrouver illico notre jean comme neuf ? Ok, il nous faut une solution vraiment efficace et rapide. A n'utiliser qu'en cas d'extrême urgence : on commence par retourner notre jean (sur l'envers) pour le plonger dans une grande marmite d'eau bouillante. Attention les mains ! Le jean doit être complètement immergé pendant une demi-heure, pas plus. Une fois le temps écoulé, on le sort en faisant attention à ne pas s'ébouillanter et on le place dans notre sèche-linge, en lançant le programme le plus chaud. Si notre jean n'est pas parfaitement sec à la fin, on renouvelle l'opération de séchage.

Si on ne possède pas de sèche-linge, on saute cette étape et on met notre jean à la machine à laver, en sélectionnant le cycle d'essorage. Quand le programme est terminé, on sort notre jean et on le repasse à chaleur moyenne jusqu'à ce qu'on obtienne une matière bien sèche.

Lavage à chaud obligatoire

Un jean qui se détend une fois a de grandes chances de se détendre à chaque fois qu'on le porte. Il faut donc trouver une solution drastique pour se débarrasser du problème. Et comme on ne pourra pas l'empêcher de s'assouplir un peu, on fait en sorte de le resserrer dès que c'est possible : à chaque lavage.

Inutile de se relancer dans la manoeuvre de l'eau bouillante à chaque fois qu'on a besoin de nettoyer notre jean pour lui faire un petit lifting. On la joue smart, en le lavant systématiquement sur l'envers à 60°. Pour éviter le gaspillage, on n'hésite pas à laver tous nos jeans qui se déforment en une seule et même machine, avec une dose d'assouplissant pour son effet gainant. On proscrit les programmes délicats car ils ne règleront pas le problème. En revanche, on ne fait jamais l'impasse sur la phase essorage en machine ou sèche-linge. C'est précisément ce qui va resserrer la fibre.

legende-laver-notre-jean-a-chaud
Légende : Laver notre jean à chaud régulièrement nous permet de le garder au top.

Laver plus souvent

On sait ce que les puristes en pensent, et on est bien d'accord avec eux : un jean ça ne se lave que très rarement ! Certains poussent même la religion denim jusqu'à ne jamais laver leurs pantalons, quitte à les passer au congélateur de temps en temps. C'est une option tout à fait justifiable, mais elle ne s'applique pas au cas de notre fameux jean qui se détend. Plus on va le porter en espaçant les lavages, plus il va devenir informe. Il faut donc prendre le problème à bras le corps et laver notre jean aussi souvent que nos autres fringues. Il aura toujours tendance à s'assouplir, mais il n'aura pas le temps de devenir totalement "mou". C'est un choix qui va aussi affecter sa durée de vie, car on le sait, les lavages à répétition usent la toile. Et c'est encore plus vrai pour un jean naturellement extensible dont la fibre est plus fragile que les modèles rigides, comme le selvedge traditionnel, sans élasthanne.

Les cas particuliers

Tous les jeans ne sont pas égaux, et même parmi ceux qui ont tendance à se détendre on observe quelques différences. Il y a ceux qui se déforment de la taille aux chevilles, au moins c'est clair. Et puis, il y a ceux qui s'élargissent juste aux genoux ou à la taille, finissant par bâiller au niveau du dos, au-dessus des fesses. Mais on ne va pas les laver pour autant, histoire de ne pas abîmer la fibre pour trois fois rien.

Si le problème se situe au niveau de la taille, on applique la technique de l'eau bouillante, en ne faisant tremper que le haut du jean. Puis, on enchaîne avec l'essorage comme décrit plus haut.

En cas de genoux s'élargissant systématiquement, il est peut-être temps de prendre les ciseaux. On coupe un coup net sur chaque genou et hop, ni vu ni connu ! Au besoin, on n'hésite pas à jouer la carte destroyed à fond pour se débarrasser de ces genoux relou !

si-on-avait-achete-notre-jean-a-la
Si on avait acheté notre jean à la bonne taille dès le départ, on n'aurait probablement pas besoin de le retendre.

Prendre le problème à la source en achetant plus intelligemment

Le problème du jean qui se détend existe avec tous les jeans mais surtout avec les modèles rigides. Eh oui, au début ils nous galbent à mort, et puis au bout de quelques heures (parfois moins), ils commencent à se déformer lentement mais sûrement. Résultat, on a le fessier flou, le genou ramollo et une allure vraiment pas top. Il faut donc toujours le prendre une taille en-dessous au moment où on l'achète. C'est inconfortable au départ mais la fibre va se détendre et s'adapter à notre morphologie, sans trop s'élargir.

Il faut également envisager l'option stretch. Si un jean de qualité ne dépasse généralement pas 4% de matière élastique, un modèle en comportant 1 à 2% peut régler nos soucis de toile relâchée. Il va épouser nos formes sans jamais se détendre, l'élasthanne revenant à sa forme initiale dès qu'il n'est plus sous tension. Alors, pour ne plus jamais rencontrer ce cas de figure, on arrête tout simplement d'acheter des pantalons trop rigides quand on n'est pas prêt à les voir pocher. On privilégie les modèles avec 1 à 2% d'élasthanne.

Eviter les gestes qui aggravent le problème

Quand on veut que notre jean s'adapte parfaitement à notre booty, on joue la carte magique du pantalon porté humide, prenant la forme précise de notre anatomie. C'est super, c'est génial, c'est même magique, oui ! Mais pas avec un jean qui se détend. Là encore, si on veut mettre en valeur nos fesses, un jean légèrement stretch épousera nos formes tout seul comme un grand. Ouf ! Pas de popotin raplapla, on peut oublier les astuces spéciales booty pour cette fois.

Avec tous ces tips, on devrait pouvoir rétrécir notre jean et ne plus jamais rencontrer ce problème à nouveau. Et puis, dans le pire des cas, si le modèle s'y prête, on peut toujours porter avec classe un jean un peu détendu comme un regular ou un boyfriend !