Comment transformer son jean en jean de grossesse ?

10 Mar 2016
pour-etre-a-l-aise-dans-notre-pantalon
Pour être à l'aise dans notre pantalon, on se fabrique un jean de grossesse aussi confortable que stylé.
Pas toujours facile de trouver un jean de grossesse qui soit trendy. Et si on le fabriquait à partir d'un vieux pantalon en denim ? C'est encore le meilleur moyen d'obtenir un modèle qui nous aille et nous plaise à 100 %.

Au fil des mois, notre ventre s'est bien arrondi. Le hic ? Il nous est devenu impossible de fermer nos jeans et les astuces pour les détendre n'y changeront rien. Après avoir triché en portant nos pantalons en denim sans les boutonner, avec un haut long pour cacher le côté pas glam' de l'affaire, il est temps de passer à un vrai jean de grossesse. Alors, faut-il filer dans les rayons maternités des boutiques ? Pas forcément. Avec un peu de patience et quelques notions en couture, on peut tout à fait transformer un jean lambda en modèle pour femme enceinte. Ce n'est pas plus compliqué que de changer un jean taille basse en jean taille haute ! Les avantages sont multiples : c'est économique (d'autant qu'on ne va le porter que quelques mois), c'est à notre goût (les pantalons de grossesse proposés par les marques spécialisées ne sont pas toujours au top de la branchitude) et en plus, c'est parfaitement adapté à nos formes (parce qu'on est toutes différentes).

Un jean avec ceinture de maintien

Certaines femmes enceintes ressentent vraiment le poids de bébé et ont besoin d'avoir le ventre bien maintenu. Le jean avec ceinture est donc le plus adapté !

Le matériel

• Un jean taille haute
• Un morceau de tissu élastique qui contient au moins 5% d'élasthanne
• Une machine à coudre
• Deux bobines de fil (une de la couleur du jean et une de celle du tissu)
• Une craie pour textile
• Des ciseaux de couture
• Des épingles
• Un fer à repasser

Préparer le jean

Avant de s'y mettre, on pose notre jean bien à plat sur une table (pas sur le sol car on ne sera pas à l'aise avec notre gros bidon #youknowwhatimean. On trace à la craie une ligne courbe en-dessous de la braguette sur toute la largeur de la taille du jean (au niveau des hanches), en forme de demi-lune, histoire de savoir où l'on va découper. Une fois le jean débarrassé de sa partie haute, on mesure la circonférence de l'ouverture.

Préparer la ceinture de maintien

On enfile notre jean et on mesure la hauteur de notre bidou en partant du bas de la braguette (où l'on a découpé notre jean) jusqu'au nombril, ou du haut du ventre, c'est au choix). On multiplie le chiffre obtenu par deux et on ajoute 4 cm.

Il nous suffit ensuite de découper dans le tissu élastique une bande d'une largeur équivalente à la mesure de la circonférence et d'une hauteur similaire au chiffre obtenu en mesurant notre baby bump. Une fois notre bande découpée, on la plie en deux dans le sens horizontal en veillant à coller les faces "endroit" du tissu l'une contre l'autre, avant de maintenir l'ensemble avec des épingles. On coud les deux côtés de la ceinture ensemble à 1 cm du bord à l'aide de notre machine, en utilisant un point zizzag et en terminant par un point d'arrêt. On donne un coup de fer sur notre couture pour l'aplatir et la rendre ainsi le plus discrète possible. La bande de tissu forme désormais un tube (comme une ceinture fermée, en fait).

Coudre la bande de maintien sur le jean

On pose la bande de maintien sur le jean en veillant à ce que le bord épinglé touche le haut du jean, tandis que le bord plié pend vers le bas. L'endroit de la ceinture de maintien doit également être posé contre la face endroit du jean puisque nous allons ensuite relever cette bande afin qu'elle recouvre notre ventre. Pour des raisons esthétiques, on place la ceinture de façon à ce que la couture qui relie les deux extrémités de la bande de tissu arrive au milieu du dos de notre jean. Tout est ok ? On peut alors épingler la bande sur tout le tour du jean. On dégaine à nouveau notre machine à coudre, réglée sur un point zizzag, pour fixer la ceinture de maintien au jean. La couture doit être à environ 0,5 cm du bord de la bande. On termine par un point d'arrêt et notre jean de grossesse est prêt à être enfilé !

ajouter-du-tissu-elastique-sur-les-poche
Ajouter du tissu élastiqué sur les poches du jean permet de porter son jean durant la grossesse.

Un jean avec des poches élastiques

Le jean avec poches élastiques est plus facile à faire que le modèle avec ceinture de maintien. Et surtout, il a l'avantage de ne pas trop dénaturer la coupe de notre pantalon.

Le matériel

• Un jean taille haute
• Un morceau de tissu élastique qui contient au moins 5% d'élasthanne d'une couleur proche de celle du jean
• Une machine à coudre
• Du fil (d'une couleur proche de la couleur du jean et du tissu élastique)
• Une craie pour textile
• Des ciseaux de couture
• Des épingles

Préparer le jean

On commence par mettre notre jean à l'envers pour découper les fonds de poches. Une fois l'opération terminée, on remet notre pantalon sur l'endroit pour s'attaquer à l'intérieur de la poche incluant une partie de la ceinture du jean. Lors du découpage de la ceinture, on veille juste à se garder une marge d'environ 5 mm. Pour éviter tout coup de ciseaux malencontreux, on peut aussi dessiner à la craie la forme à découper. C'est plus sécure !

Préparer les deux morceaux d'élastique

Maintenant que les poches de notre jean ont sauté, il faut bien les remplacer ! Pour ce faire, on mesure la largeur et la hauteur du trou laissé par la découpe des poches en ajoutant à chaque fois 2 cm. On place notre morceau de tissu sur un des trous en alignant bien le haut du morceau de tissu au bord de la ceinture du jean. On replie vers l'intérieur la ceinture (d'où l'intérêt d'avoir laissé un peu de marge) et on épingle le tissu élastique au jean, d'abord sur les côtés, au niveau de la ceinture, puis sur tout le contour du morceau de tissu.

Coudre les bandes élastiques

C'est simple, il suffit de coudre le morceau de tissu stretch au jean à l'aide d'une machine à coudre utilisant un point droit et en suivant au plus près les bordures de la poche. On termine par un point d'arrêt pour renforcer les coutures et on répète l'opération sur la seconde poche. Pour être une future maman stylée, on peut aussi customiser notre jean de grossesse, en lui donnant un style destroyed ou en créant un effet de délavage, par exemple.