Focus sur le clip de « Angel in Blue Jeans » de Train

15 Jan 2016
Apparemment, pour faire craquer les chanteurs et chanteuses, il n'y a qu'une méthode : porter un jean.

Il n'y a pas que Lana Del Rey qui sache parler de blue-jeans en musique. Sorti en 2014, "Angel in Blue Jeans" est le lead single du septième album de Train, baptisé "Bulletproof Picasso". Le groupe de rock alternatif originaire de San Francisco sort le grand jeu avec un casting de choc. Danny Trejo (une vraie "gueule" du cinéma vu dans "Desperado", "Une nuit en enfer" ou encore "Heat") joue au côté d'Hannah Simone, révélée par la série "New Girl".

Une love story éclair dans une ambiance western

Le clip démarre sur une image de Danny Trejo, déboulant à moto dans un décor aride. Tatoué et torse nu, il a l'air très remonté et, contre toute attente, il entame une chanson en playback. Il se gare rapidement près de ce qui ressemble à une station-service et tire son portefeuille de sa poche. On y voit une photo de LA fille, le fameux "angel in blue jeans". Dès les premières paroles, on sait que Trejo ignore le nom de sa belle mais qu'il a eu un véritable coup de foudre pour cet ange en jean.

I was shot down in cold blood, by an angel in blue jeans

Des flash-back cassent la narration. On y voit Hannah Simone, maintenue fermement par deux hommes pas très commodes. Danny est à genoux, manifestement menotté par un homme en noir qui pointe une arme sur lui. Retour au présent, Danny rentre dans une sorte de saloon des temps modernes, pendant que la belle brune est tenue captive par... l'homme en noir, qui se trouve être le chanteur de Train. Il porte une étoile de shérif, épinglée à sa veste.

Une fois entré dans le saloon, Patrick Monahan (le chanteur du groupe) se divertit tandis qu'Hannah Simone s'approche du bar et reconnaît Danny Trejo. Il reste distant pour ne pas se faire démasquer et lui tend un canif enveloppé dans un bandana. Elle le saisit et s'en prend à son geôlier, lui mettant littéralement le couteau sous la gorge. Mais lui ne semble pas impressionné. Danny pointe alors son flingue sur le torse de l'homme en noir et embrasse passionnément sa chère et tendre. Puis, il frappe le shérif et, ensemble, les tourtereaux sèment la pagaille dans le bar avant de prendre la fuite. Ils prennent soin de planter la lame de leur canif dans un pneu de la voiture du shérif et partent au loin, à moto, sans tomber sous ses balles.

L'histoire est simple mais la mayonnaise prend. On kiffe l'esthétique western spaghetti du clip réalisé par SCRANTON et Mel Soria, en clin d'oeil à la carrière de Danny Trejo. Pour les besoins de la vidéo, l'acteur reprend ainsi le rôle d'Isador Cortez, un personnage qu'il a campé à plusieurs reprises au cinéma, sous les commandes de Robert Rodriguez : d'abord dans la saga "Spy Kids" puis dans les deux volets de "Machete".

Une fois de plus, on s'aperçoit que la toile bleue fait de nous des objets de désir. Et qui déchaînent les passions !