Le drone pour des selfies stylés

25 Nov 2016
faire-des-selfies-n-a-jamais-etre-aussi
Faire des selfies n'a jamais être aussi fun !
Après l'engouement de la perche, on dit bonjour au robot volant qui va révolutionner nos autoportraits photographies. On sent qu'on va se taper des barres !

Avec l'arrivée du drone, la perche prend un sacré coup de vieux. Grâce à cette invention, on va pouvoir prendre des selfies canons et dire adieu à notre tendinite ! Il était grand temps.

Les entreprises spécialisées dans la robotique ont profité de notre engouement pour les drones pour rendre nos autoportraits photographiques plus fun. En plus de cartographier leur environnement en 3D, filmer et prendre des photos depuis le ciel, ces petits bijoux de technologie sont désormais nos nouveaux alliés pour rendre notre Insta' plus swag.

Comment ça fonctionne ?

Selon les modèles, les drones sont stationnaires ou en mouvement (c'est-à-dire qu'ils tournent sur eux-mêmes à 360°). Ces derniers sont tops pour réaliser des panoramiques ! Certains sont également capables de reconnaître les visages et les corps ! Résultat : ils nous suivent à la trace en mode petit chien et nous cadrent correctement. En gros, ce sont des appareils photo qui lévitent. #wingardiumleviosa (coucou Harry Potter).

Y a-t-il un pilote dans le drone ?

Notre robot volant est connecté à notre smartphone, grâce à une application mobile dédiée. Cela nous permet de le téléguider, mais aussi de déclencher les options souhaitées. Pour qu'il se déplace, on incline notre téléphone (comme une manette) ou on pianote directement dessus.

On adhère à 100 % au principe du drone à selfies, mais...

- Certains modèles nécessitent d'être deux. Une personne qui pose et l'autre qui pilote l'engin. Du coup, si on est chez mamie (pas forcément à l'aise avec ces engins) ou solo, on est vite bloqué.

- On peut se le faire piquer au vol ! On imagine la scène : notre drone est en l'air, parfaitement stable. Nous ? En pleine interrogation "profil droit ou gauche, duck face ou fish gape" quand, soudain, un chien (pensant attraper un Frisbee) ou une personne mal intentionnée le choppe et part en courant. La loose.

- Si on est un piètre pilote. On risque de mal cadrer et de se retrouver avec de sublimes photos de nos pieds ou autres parties très intéressantes de notre anatomie.

- La durée de vol de l'appareil est limitée (environ 12 minutes) Donc, si on met du temps à trouver la pause parfaite (teint éclairé à la perfection, chevelure parfaitement placée et sourire Colgate®) et que notre drone tombe raide à ce moment-là, on va avoir un de ces seum ! Pire encore, s'il tombe sur le gâteau d'anniversaire de Papi Michu qui fête ses 90 ans... On n'ose même pas imaginer.

Après, le drone reste un chouette gadget. On le marque sur notre liste de Noël ?