Le lexique du jean : do you speak denim ?

18 Déc 2015
de-la-braguette-aux-rivets-de-notre
De la braguette aux rivets de notre jean, chaque élément a un petit nom bien à lui.
En tant que jean addict, il est impératif de connaître le vocabulaire du denim. Il n'y a pas 36 façons de l'apprendre, alors on bachotte notre petit lexique pour devenir incollable !

Maîtriser les différentes coupes de jeans pour homme et pour femme, c'est bien. Connaître les techniques de délavages sur le bout des doigts, c'est encore mieux. Mais, avant de jouer les pros, on fait le point sur le vocabulaire du jean. Pourquoi c'est important ? Parce qu'en 150 ans, le denim en a accumulé, des mots techniques ! Du coup, on a parfois du mal à s'y retrouver. Mais normalement, avec notre glossaire spécial jean, on ne devrait plus se sentir idiot devant une étiquette ou chez un jeanneur. On va même pouvoir jouer les puristes dès qu'on aura appris par coeur nos définitions !

B

Bleached : de l'anglais Bleach (eau de Javel), bleached signifie que notre jean est décoloré par endroits, comme sous l'action de l'eau de Javel. Il présente des délavages très marqués ne ressemblant pas à une usure naturelle, contrairement à d'autres techniques

Blue-jean : le blue-jean, c'est le jean historique créé en 1873. Ce pantalon indémodable, doté de cinq poches, est confectionné à partir d'une toile de coton cousue et riveté.

Braguette : à boutons ou à zip, la braguette est l'élément indispensable pour fermer un jean. Sur les modèles de qualité, elle est toujours doublée.

Brut : en bonne fringue de bad boy, le jean joue les brutes, ou plutôt le brut. En fait, l'indigo est la couleur de référence en matière de denim, car cette teinture est réputée pour son délavage unique, obtenu par l'usure naturelle au fil des années.

D

Denim : le denim, c'est la toile de coton dans laquelle sont taillés les jeans.

Destroyed : lorsqu'un jean présente des trous et des déchirures, on dit qu'il est destroyed, de l'anglais détruit.

Double denim : certains accros au blue-jean en veulent toujours plus. Ils ont créé le double denim, cette expression qui signifie qu'on porte deux pièces en denim à la fois. Généralement, on associe un jean à une chemise en chambray, mais on peut aussi bien le faire avec une veste, une salopette, une robe, un short ou même un accessoire. Bref, tout ce qui se décline en version denim. On emploie souvent le terme double denim, à tort, pour décrire un total look jean.

E

Elasthanne : appelée spandex outre-Atlantique, cette fibre synthétique s'invite dans notre toile denim pour la rendre stretch. C'est un must pour les jeans fittés, car ils ont besoin de plus d'élasticité pour qu'on les enfile.

Enduit : Egalement appelé jean ciré, huilé, résiné, ou encore waxed, le jean enduit est plongé dans un bain de résine pigmentaire pour lui donner un aspect patiné brillant.

F

Fit : le mot anglais "fit" désigne l'ajustement d'un jean, allant du serré au loose. Par extension, on dit d'un pantalon qu'il est fitté quand il est près du corps.

Fourche : dans le contexte du denim, la fourche désigne la couture, en forme de fourche, qui relie le milieu du dos du jean à la base de la braguette, en passant par l'entrejambe. Rien à voir avec l'outil pointu servant à jardiner.

I

Indigo : c'est le nom de la teinture extraite de l'indigotier, un arbuste cultivé en Inde et au Proche-Orient depuis des millénaires. Par extension, l'indigo désigne aussi une couleur bleutée.

on-met-les-choses-a-plat-une-bonne
On met les choses à plat une bonne fois pour toutes en apprenant par coeur notre glossaire spécial denim.

J

Jean : en principe, "jean" désigne un pantalon en denim (voir blue-jean). Par extension, on parle aussi de chemise en jean ou de jupe en jean alors que, dans ces cas-là, on devrait utiliser le mot denim.

Jeanneur : se dit d'une marque spécialisée dans la fabrication de jeans.

Jegging : le jegging est une sorte de pantalon en toile hyper extensible, contenant jusqu'à 40% d'élasthanne, ayant l'apparence d'un jean. C'est le top quand on a des fesses à la Kim K. à faire rentrer dedans !

L

Lavage : chez les professionnels du jean, lavage est un synonyme de délavage.

M

Margarita : les margaritas sont des plis artificiels en 3D, réalisés lors de la fabrication du jean, souvent placés au niveau des genoux et en haut des cuisses. Ils donnent l'illusion que le pantalon a été porté.

Moustache : les moustaches d'un jean sont les petites marques d'usure qui se créent dans les zones de plis, créant un délavage en forme de moustache. On les retrouve de part et d'autre de l'entrejambe ainsi qu'aux genoux.

N

Neige : désigne un denim ultra délavé, comme s'il était passé dans de l'eau de Javel. C'est une variante du bleached dans laquelle seules les zones proches des coutures gardent des traces couleur indigo. Il tire son nom de son aspect moucheté de petites taches plus claires sur une base foncée, qui évoque des flocons de neige.

O

Oz : l'oz correspond à l'ounce anglo-saxonne, qui est l'unité de mesure de poids utilisée pour le denim.

P

Patch : à l'origine, le patch d'un jean est l'élément en cuir placé sur l'arrière. Il peut éventuellement mentionner la marque et son logo.

Pocher : il ne s'agit pas de faire cuire un oeuf mais bien de décrire des vêtements en denim. En fait, quand on a porté un jean 100% coton quelques heures, voire toute une journée, il poche. En clair, la toile très rigide a tendance à s'élargir à certains endroits, notamment dans les zones de plis, comme les genoux et les fesses. C'est pour cette raison que, pour avoir un jean à la bonne taille, mieux vaut l'acheter une taille en dessous de la nôtre. Il va ainsi prendre la forme de nos courbes.

R

Raw denim : raw est un mot anglais signifiant "cru". Cette expression est tout simplement l'équivalent anglophone de jean brut.

le-selvedge-c-est-quoi-desormais
Le selvedge, c'est quoi ? Désormais, on saura quoi répondre à cette question et à beaucoup d'autres !

S

Sablage : le sablage est un procédé industriel controversé visant à user prématurément la toile denim en lui projetant du sable à haute pression.

Selvedge : le jean selvedge est une méthode de couture nécessitant l'emploi de métiers à tisser anciens (le plus souvent américains). La toile obtenue est particulièrement rigide, voire carrément rêche. Elle est ultra résistante et ses finitions sont travaillées avec soin au niveau des coutures. En gros, c'est un peu la Rolls des jeans.

Serge : dans le monde du jean, serge n'est pas un prénom mais l'appellation donnée à un type de tissage, l'armure sergée, provenant de la ville de Nîmes. Les fils de coton teintés en bleu indigo forment une chaîne, dans laquelle sont entrelacés les fils blancs composant une trame.

Stone-washed : dans les années 1970, Marithé et François Girbaud inventent la technique du stone washed, (ou stonewashed) consistant à user les jeans à l'aide de pierres ponces pour un rendu vieilli très naturel.

Stretch : lorsqu'un textile est extensible, on dit qu'il est stretch. Ça peut aller d'1% d'élasthanne jusqu'à 40% pour les tissus les plus élastiques, comme le Super Power Stretch chez Kaporal.

T

Taille : dans le langage du denim, la taille est un mot à double emploi. D'un côté, il y a la taille d'un jean, dans le sens du fit, autrement dit de la taille 32 à la taille 44. Et de l'autre côté, il désigne un élément très important dans le choix d'un jean : la hauteur de la taille, au niveau du ventre. Taille basse, normale ou semi-haute et haute, cette taille-là change notre look du tout au tout et est à choisir selon notre morphologie.

Eh bien, ça en fait des définitions ! Ça nous donne envie d'en savoir un peu plus sur l'origine de ces mots. Tiens, et si on approfondissait nos connaissances en se plongeant dans l'histoire du jean pour maîtriser le sujet comme un vrai pro ?