Le meilleur des marques de jean green

24 Jan 2016
c
Chez certaines marques de jeans, on ne fait pas de gaspillage. On sait même faire du neuf avec du vieux !
Polluante, dangereuse... L'industrie du denim n'est pas toujours vue d'un très bon oeil. Mais quand le blue-jean passe au green, ça nous donne des envies de shopping éco-friendly !

Les jeanners passent au vert ! Si les griffes haut de gamme misent sur l'utilisation de coton écoresponsable – ce qui fait forcément grimper les prix et la qualité–, les marques plus accessibles s'efforcent de trouver des solutions écologiques et moins coûteuses.

Kaporal réduit sa consommation d'eau

La marque marseillaise a pris des dispositions pour limiter au maximum son impact sur l'environnement, à commencer par un cycle de l'eau intelligent, pensé pour limiter au maximum le gaspillage. Comment ? Elle réutilise plusieurs fois la même eau lors des différentes étapes de la fabrication de ses jeans. Bref, fini les complexes sur les jeans délavés à maintes reprises qui requièrent une infinité de lavages inutiles. Chez Kaporal, on utilise évidemment de l'eau, mais on le fait le plus raisonnablement possible. Et ce n'est pas tout, car l'éthique est au coeur des préoccupations du jeans maker, qui s'assure que tous les intervenants sur sa chaîne de production travaillent dans des conditions optimales.
En 2015, Kaporal a même fait campagne contre le gaspillage, en proposant une réduction de 20 euros pour tout achat d'un jean neuf, à condition d'en rapporter un vieux. Pas mal, non ? En prime, on a un jean de qualité pour moins de 100 euros.

Nudie Jeans préfère le coton bio

Chez Nudie Jeans, les pantalons en denim sont vendus entre 100 et 300 euros. Des prix pas vraiment à la portée de toutes les bourses. Mais ils reflètent le positionnement écolo de cette marque qui produit ses jeans dans le bassin méditerranéen dans des conditions éthiques. A ce prix-là, on a des pièces en coton organique, elles aussi confectionnées par des ouvriers qui travaillent dans des conditions justes et agréables. Le catalogue de Nudie Jeans est plutôt classique : on y retrouve essentiellement les coloris historiques du denim (brut, bleu délavé et noir). Le jeanner encourage ses clients à acheter des jeans de bonne qualité afin de les garder longtemps, dans une logique de slow fashion. Pour aller plus loin dans cette démarche, on peut leur renvoyer nos fut' quand ils ont besoin d'un petit rafistolage, histoire de pouvoir les porter plus longtemps.

AG Jeans utilise de l'ozone

On monte encore d'un cran sur les prix avec les jeans signés AG Jeans. Il faut compter entre 300 et 450 euros pour s'offrir l'un de ces petits bijoux (aïe !) délavés à l'ozone, pour limiter drastiquement les besoins en eau et en composants chimiques polluants. La marque possède ainsi sa propre usine pour la fabrication de ses jeans. En bonus, AG Jeans s'est associé à Charity: Water, une organisation à but non lucratif oeuvrant pour l'accès à l'eau potable dans les pays émergents. Une belle initiative qui, comme nous le disions, a un prix.

En bref, on aime le jean, mais on n'oublie pas la planète pour autant. Et le respect de la nature, ça passe par quelques gestes simples comme bien choisir la marque de son jean, mais aussi utiliser la méthode de lavage la plus éco-responsable afin de limiter au mieux notre impact sur l'environnement. On peut aussi suivre les conseils avisés de Charles "Chip" Bergh, le PDG de Levi's. Selon lui, un jean ne se lave jamais. Oui, jamais. Et puis, quand on ne porte plus un vieux jean, au lieu de le jeter, on essaye de le recycler !