Le retour du jean façon bleu de travail, on y croit ou pas ?

18 Août 2016
/
1 5
le-bleu-de-travail-en-version-jean-on-a
Le bleu de travail en version jean, on adore !
2 5
on-aime-le-detail-des-cordons-qui-plisse
On aime le détail des cordons qui plisse la veste !
3 5
en-mode-combinaison-le-bleu-de-travail
En mode combinaison, le bleu de travail se la joue sexy...
4 5
tendance-cet-ete-la-veste-overlength-l
Tendance cet été, la veste overlength l'est d'autant plus quand elle s'inspire de l'uniforme des ouvriers.
5 5
le-bleu-de-travail-we-can-do-it
Le bleu de travail "We Can Do It"
le-bleu-de-travail-en-version-jean-on-a
on-aime-le-detail-des-cordons-qui-plisse
en-mode-combinaison-le-bleu-de-travail
tendance-cet-ete-la-veste-overlength-l
le-bleu-de-travail-we-can-do-it
Quand la mode décide de s'inspirer du bleu de travail, ça donne la tendance du workwear. De la rue aux podiums, les ouvriers n'ont jamais été aussi hype !

Il faut se faire à l'idée que l'uniforme emblématique des ouvriers, jusqu'ici cantonné aux ateliers, ne cesse d'inspirer les stylistes et les it-girls. Oui, parce que redonner vie ou customiser des pièces qui n'ont plus le vent en poupe, font partie de leurs points forts !

Le bleu de travail n'a donc pas échappé à la règle et s'impose comme l'une des nouvelles pièces essentielles de notre garde-robe. Décliné en salopette ajustée, en veste overlength ou multipoches façon mineur, sans oublier en pantalon en denim zipé, le bleu de travail est carrément stylé.

Lookée en bleu de travail : We Can Do It

Pour ceux qui l'auraient oublié, le bleu de travail est apparu au début du 19ème siècle lors de la Seconde Révolution industrielle. Les ouvriers travaillaient alors avec des vêtements pratiques, solides et peu salissants. Certains modèles ont commencé à être portés en dehors des heures de labeur : c'est le cas du jean (initialement porté par les garçons de ferme et autres chercheurs d'or) et de la combinaison.

On se rappelle également du poster de "Rosie la riveteuse" et de sa mythique inscription We Can Do It. Celui où une femme américaine des années 40, portant sur la tête un fichu rouge, retrousse les manches de son bleu de travail. Une image féminine emblématique de la Seconde Guerre Mondiale.

Quant à la couleur de cet uniforme (car on s'est toujours demandé pourquoi le jean était bleu) ? Pas question de tendance à l'époque mais de coût de revient. C'est ainsi que le bleu de Prusse a été choisi. Pour info, cette couleur avait été découverte accidentellement par un teinturier allemand nommé Diesbach, au début des années 1700.

Son retour, on y croit !

Si les maisons Givenchy et Valentino ou la marque Alexander Wang ont démontré avec leurs collections masculines, que l'uniforme de travail était tendance et viril, ces messieurs n'en n'ont plus l'exclusivité. Nous aussi, on peut être stylé sans avoir l'air d'une mécanicienne ! Il suffit de casser les codes, de porter le bleu de travail par petites touches. Et on a de la chance, il y en a pour tous les goûts !

Pour les amoureuses du pantalon version bleu de travail, on opte pour un modèle chic et travaillé avec zip et jolis boutons... On le porte avec une blouse à col volanté style victorien et une paire d'escarpins argentés. Pour les accessoires, on reste sobre avec une pochette argentée et quelques bijoux fins.

Si on craque pour une veste et qu'elle s'arrête au-dessus des fesses, on penche pour un style chic ou décontracté (selon notre humeur). Le conseil style : on retrousse les manches ! On l'aura compris, ce sont les détails qui font la différence...
Plutôt longue ? On choisit la veste overlength, très tendance cet été, que l'on porte sur une robe courte. Pour plus de style, on vient la ceinturer... et si on est vraiment in-love du total look, on se rue vers des espadrilles en denim !

Pour les fans de la salopette, deux possibilités s'offrent à nous. La première, celle de la sobriété : on choisit un crop top blanc à dentelle ajourée et une paire d'escarpins (pas de bottes ni de ballerines). La deuxième, celle du style 70's : si notre salopette a une coupe flare, on en profite pour chausser nos compensés en bois et les assortir avec un sautoir à boules et des bracelets XXL.

Donc en résumé :
- in bleu de travail we trust
- on tente de l'ajouter à nos looks.