Les 10 commandements pour éviter les fashion faux-pas en jean

15 Déc 2015
il-suffit-de-quelques-conseils-mode
Il suffit de quelques conseils mode pour échapper au fashion faux-pas.
Personne n'est à l'abri de commettre un impair mode, mais quelques conseils sur la façon de porter le jean peuvent nous éviter des catastrophes stylistiques.

Un jean très court, trop bas sur les hanches ou porté avec des santiags et c'est l'erreur de style. On risque de se faire sanctionner par la Fashion Police. A la clé, une amende et surtout un sentiment de honte. Pour ne plus être pris en faute, voici 10 commandements pour bien porter le jean.

1. Avec un jean destroyed, low profile on fera

On retient le dicton "Less is more". Doté d'un fort caractère, le jean déchiré ne supporte pas l'accumulation d'autres pièces fashion. On laisse donc bonnet, sweat à message, boots à chaînes et perfecto au placard et on adopte un style minimaliste servi par de bons basiques avec notre blue-jean used. C'est la clé d'une allure sans aucune fausse note. Et ah ! On a failli oublier... destroyed ne veut pas dire en lambeaux.

2. Au respect des proportions, on veillera.

Bien porter un jean, c'est choisir une coupe adaptée à notre morphologie (qu'on soit une femme ou un homme) et à notre style, mais aussi savoir composer une tenue en respectant les proportions de la silhouette au global. Dans cet esprit, un slim s'associe à une blouse vaporeuse ou à un pull XXL. A défaut, ne porter que des pièces moulantes donne l'impression que toute notre garde-robe a rétréci au lavage comme un cachemire. De même, un loose ou un boyfriend s'accorde à un top près du corps et à une paire de talons pour les nanas, au risque d'avoir l'air perdu dans nos vêtements. Y-a quelqu'un là-dedans ?

le-jean-trop-court-facon-nerd-on-dit
Le jean trop court façon nerd, on dit non.

3. Le jean trop court, on rallongera.

Le jean court qui arrive légèrement au-dessus de nos chevilles est à la mode, ok. Pour le pantalon qui est juste un poil trop short du genre "Oups, il y a le feu au plancher" et celui vraiment trop court qui révèle l'intégralité de nos chaussettes hautes (presque un pantacourt en fait), #bonjourlenerd, on dit non, non et non. Compris ? La bonne idée, c'est de rallonger la longueur de notre jean ou de le transformer en short.

4. Le jean trop remonté sur les mollets, on oubliera.

Roulotter notre jean pour dévoiler nos chevilles, c'est cool. Par contre, remonter notre jean jusqu'à mi-mollets comme si on allait à la pêche aux moules, c'est juste une catastrophe fashion. Et après quoi ? On porte notre denim avec une paire de bottes en caoutchouc ?

5. La robe en jean, on évitera.

La robe en jean est l'une des pièces denim les plus délicates à porter, à moins d'assumer son côté vintage. Bien que les créateurs de mode tentent de la remettre au goût du jour depuis l'Automne-Hiver 2015/2016, une ombre has-been plane toujours au-dessus d'elle. Pour ne pas commettre d'impair, on lui préfère une combinaison, une salopette ou le combo jupe + chemise en denim, beaucoup plus easy-to-wear.

le-jean-dechire-qui-traine-par
Le jean déchiré qui traîne par terre, ce n'est pas possible.

6. Un ourlet, on fera.

Se balader avec un jean évasé qui traîne par terre et ramasse la poussière est contraire à l'idée qu'on a du chic. C'est sympa de vouloir nettoyer les trottoirs mais ce n'est pas notre job et c'est mauvais pour notre style. Ca va aussi abîmer le bas de notre jean et finir par le trouer. Passé 14 ans, l'excuse du "j'ai la flemme de faire un ourlet" n'est plus valable.

7. Avec un jean à la taille ultra-basse, on ne s'exposera pas.

Un jean à la taille ultra-basse est un modèle dont la ceinture tombe entre 8 à 12 cm en-dessous du nombril, soit à ras du pubis et de la raie des fesses. #jaioubliemaceinture #jemontremessousvetements #jessayedetresexy. Si ce jean a fait un carton dans les nineties grâce à la tendance street dont résultaient des silhouettes à la Will dans "Le Prince de Bel-Air" et dans un autre genre, dans les années 2000 grâce à quelques teen stars telles que Britney Spears et Christina Aguilera, il est aujourd'hui relégué au rang des pièces importables. Vulgaire, inconfortable, démodé, les qualificatifs pour décrire le jean ultra taille basse ne sont pas tendres. Preuve de désamour, nombreuses sont les marques de jeans qui ont arrêté d'en proposer dans leurs collections. 2016 est l'année du taille haute. Allez hop ! On remonte tout ça.

8. Assortir son jean à des accessoires en denim, on ne fera pas.

Si Chanel a revisité son emblématique sac 2.55 dans une version denim, tout comme le chausseur de luxe Casadei avec ses escarpins cultes "Blade", c'est que les accessoires en jean sont certifiés "pièces mode". Le fashion faux-pas est commis lorsqu'on assortit notre pantalon en denim à un accessoire en jean. Plus ringard, tu meurs ! Notre amour de la toile bleue a des limites.

9. Un boyfriend, on achètera.

Le boyfriend est littéralement un jean emprunté à notre copain... mais c'est du second degré. Pas question de piquer celui de notre mec car la coupe n'est pas adaptée aux courbes féminines. Il serait trop grand ! Là où le boyfriend est cool, le baggy coule notre style. Ceci dit, un homme ne piquera jamais le slim de sa nana et pourtant, il en porte... à méditer.

le-total-look-denim-on-apprend-a-le
Le total look denim, on apprend à le maîtriser pour s'éviter une catastrophe fashion.

10. Le total look denim, on maîtrisera.

Du jean de pied en cap et de la même teinte, c'est no way ! Trop kitsch. On opte pour deux pièces en denim maximum pour un look (un pantalon + une chemise ou une jupe + une chemise). De même, l'une doit être foncée et l'autre, claire. On bannit les pièces en denim au délavage exagéré, parées de strass ou de broderies, au profit de modèles plus simples. A nos pieds, pas de santiags pour ne pas virer cow-boy mais des escarpins colorés ou des sneakers branchées.

Le fashion faux-pas en jean ? Ce n'est plus qu'un mauvais souvenir !