Peut-on porter un jean à un entretien d'embauche ?

21 Déc 2015
que-la-force-du-jean-soit-avec-nous
Que la force du jean soit avec nous !!!
Un entretien d'embauche, c'est toujours une source de stress. On doit faire bonne impression. Alors, porter un jean devant un recruteur, do or don't ?

Ce n'est déjà pas évident de porter des jeans au bureau, alors pour un entretien d'embauche... Mais on ne va pas baisser les bras aussi vite. Il y a forcément un pantalon en denim qui fera parfaitement l'affaire. Et qui sait, il pourrait même nous porter chance ? En tout cas, on a consulté les sites d'offres d'emploi pour voir l'avis des chasseurs de têtes sur la question. Leurs réponses sont assez surprenantes : non seulement le jean ne semble pas interdit, mais il est même assez bien toléré en dehors des milieux où l'uniforme de rigueur est le costard-cravate. Encore faut-il bien le choisir !

Quel jean peut-on porter pour un entretien d'embauche ?

Avant de déterminer comment porter notre jean et avec quoi, on commence par choisir le modèle adéquat.

La coupe : pour ne pas paraître négligé

Quelle que soit la boîte qu'on espère rejoindre, la règle d'or est toujours la même : pour un entretien d'embauche, on porte le genre de vêtements qu'on mettra une fois en poste, mais en plus chic ! On privilégie les coupes de jean sobres (pour femme comme pour homme), intemporelles et qui mettent en valeur la silhouette. Par exemple, les filles peuvent opter pour un slim (le plus classe), un jean droit (une valeur sûre) ou un boot cut (un classique). Les gars peuvent se concentrer sur des jeans straight ou tapered, et éventuellement sur un carrot slim, à condition qu'il soit vraiment chic. En gros, on essaye de reproduire les coupes traditionnelles de pantalons, à la fois élégantes et ajustées.

En revanche, exit le boyfriend, même pour les filles qui affectionnent ce jean hyper cosy. C'est trop casual pour l'univers professionnel et encore plus pour un entretien. Idem pour le loose des hommes, car il est beaucoup trop à la cool pour ce genre d'occasion. On met également le holà sur les modèles taille basse à ultra basse, vraiment trop sexy. Côté longueur, on évite toutes les fantaisies pour aujourd'hui. Les modèles 7/8e ou à revers attendront qu'on soit embauché et qu'on ait passé la période d'essai, tant qu'à faire. Pour ce qui est des jeans très longs, la question ne se pose même pas car ils ne sont jamais très bien vus.

La couleur : pour avoir l'air crédible

Il n'y a pas de secret du point de vue des couleurs, on se contente de teintes basiques qui ne jurent en aucune circonstance. Le noir et le brut sont des grands classiques ayant fait leurs preuves. On n'est pas obligé de s'y limiter, à condition de rester dans le registre preppy en optant pour des tons neutres comme le beige ou le gris.

Les marquages et effets de style : pour ne pas choquer

Aucune déchirure ni de marquage pour cette fois-ci ! Le reste du temps, c'est peut-être cool, mais certainement pas dans le cadre d'un entretien pour un nouveau taf. On ne grille pas ses chances d'être retenu juste pour un jean trop mode. Il en va de même pour les délavages très contrastés. On les adore mais ils ne plaisent pas trop aux RH. Si on postule dans une entreprise relativement décontractée, on peut éventuellement oser le jean enduit, à choisir pas trop shiny et à associer à une chemise blanche et une veste de tailleur. Disons que, pour cette occasion un peu particulière, mieux vaut un look trop formel que pas assez.

no-jean-in-job-n-importe-quoi-de
No jean in job ? N'importe quoi ! De toute manière, un jean vaut mieux que deux pantalons moches...

Avec quel look porter un jean pour un entretien d'embauche ?

On a dégoté le jean parfait pour l'occasion, mais il nous reste encore à trouver le bon look pour passer notre entretien dans les règles de l'art.

Faut-il miser sur une tenue basique ou tendance ?

On calque le choix de notre look sur notre jean, c'est-à-dire intemporel et de bon goût. En règle générale, l'entretien n'est pas le moment de montrer notre affection pour les T-shirt régressifs et les sweats à message provoc'. Pour mettre toutes les chances de notre côté, on évite de tendre le bâton à notre futur employeur pour nous faire battre. L'objectif de la rencontre : prouver qu'on est un élément fiable, et non pas qu'on est une bête de mode. On évite donc toutes les pièces ultra fashion, au moins le jour de l'entretien et on favorise les indémodables. Les chemises, les blouses, les vestes et les chaussures doivent rester simples et raffinées, mais aussi dans des couleurs classiques. Il en va de même pour les accessoires (surtout la montre), ainsi que la coiffure. Pour les filles, le sac à main et le maquillage doivent rester discrets.

Comment chiciser notre look pour le rendre plus professionnel ?

Si les spécialistes s'accordent à dire qu'on peut porter un jean pour un entretien d'embauche, ils soulignent aussi que le reste de notre tenue doit être très chic pour contrebalancer le côté casual du denim. Pour les mecs, le must, c'est la chemise blanche cintrée et rentrée dans le pantalon, pour une allure sobre et work-friendly. A porter plutôt sans cravate et avec une veste en laine bleu marine ou gris foncé, pour faire un sans-faute. Les vestes en jacquard et les blazers bien coupés sont nos meilleurs amis. On n'oublie surtout pas la ceinture ! Elle structure la silhouette. On choisit également avec soin notre paire de chaussures, en optant pour des double monks très chics. Quant aux filles, elles ont plus de marge de manoeuvre, entre les T-shirts souples en soie et les chemisiers en coton, sans parler de toutes les formes de vestes appropriées. Quant aux chaussures, on enfile une paire de souliers à talons, élégants mais pas trop hauts (on ne veut pas passer pour une vamp !) Pour celles qui ne jurent que par le plat, le mieux c'est de miser sur des shoes chics comme des derbys féminines ou des chelsea boots.

Savoir renoncer au jean dans certains cas

Dans certaines sociétés, porter un jean lors d'un entretien d'embauche est carrément impensable. Si le dress code de la boîte dans laquelle on postule est plus du genre costard et tailleur, le message est clair. On tire un trait sur le denim sous toutes ses formes (pantalons ET chemises). De toute façon, dans ce genre de job, on ne pourra pas arborer notre toile bleue, alors autant s'y habituer tout de suite.

Lors d'un entretien, plus que jamais, il faut être conscient de ce que notre jean dit de nous. C'est essentiel si on ne veut pas véhiculer une mauvaise image auprès des recruteurs. Mais maintenant qu'on sait quel jean porter pour notre entretien de demain, on n'a aucune raison de se planter #fingerscrossed.