Plein feux sur le vinyle, nouvelle it-matière de l'Automne-Hiver 2016/2017

28 Sep 2016
/
1 5
la-mini-jupe-en-vinyle-s-arbore-avec-une
La mini-jupe en vinyle s'arbore avec une chemise rayée et des bottines sixties.
2 5
le-blouson-en-vinyle-est-ideal-pour-se-f
Le blouson en vinyle est idéal pour se familiariser avec cette matière glossy.
3 5
la-veste-de-blazer-et-le-t-shirt-basique
La veste de blazer et le T-shirt basique sont nos alliés pour chic-iser une jupe en vinyle.
4 5
pour-assagir-une-jupe-en-vinyle-on-enfi
Pour assagir une jupe en vinyle, on enfile un bon pull et une paire de ballerines !
5 5
la-robe-en-vinyle-c-est-touchy-mais-pas
La robe en vinyle, c'est touchy mais pas interdit !
la-mini-jupe-en-vinyle-s-arbore-avec-une
le-blouson-en-vinyle-est-ideal-pour-se-f
la-veste-de-blazer-et-le-t-shirt-basique
pour-assagir-une-jupe-en-vinyle-on-enfi
la-robe-en-vinyle-c-est-touchy-mais-pas
On s'apprêtait à dégainer notre perfecto en cuir ? Pfff... So 2015 ! On exagère peut-être (à peine), mais une chose est sûre : le vinyle est en train de s'imposer comme le nouveau cuir.

Omniprésent sur les catwalks de l'Automne-Hiver 2016/2017, le vinyle a fait son show dans les collections de Nina Ricci, Lanvin, Miu Miu, Isabel Marant, ou encore Kenzo. On l'aime en blouson, en trench, en jupe, en robe, mais aussi en divers accessoires. Côté coloris, on mise sur des couleurs au sex-appeal fort, à l'instar du noir, du rouge et du rose shocking. Timides s'abstenir ! Nos icônes : Julia Roberts chaussée de cuissardes dans "Pretty Woman" et Catherine Deneuve vêtue d'un trench dans "Belle de Jour". En gros, on se la joue mi-p*** mi bourgeoise.

Rutilant, glamour, sensuel et un brin provocateur, ce tissu glossy vient donner de l'éclat à nos looks. Cerise sur le gâteau, le vinyle fait partie des matières qui matchent le mieux avec la toile denim. C'est pas cool, ça ?

L'art et la manière de dompter le vinyle en 2016

Oh my skirt !

Le problème avec le vinyle, c'est qu'il faut trouver les bons compromis stylistiques pour ne pas passer de l'autre côté de la frontière.... C'est-à-dire franchir la ligne rouge qui nous fait passer de meuf hype à nana vulgaire. Pour autant, pas la peine de lancer un regard dédaigneux à cette mini-jupe en similicuir laqué qui nous avait aguichée aux alentours d'un rayon.

L'idée ? Calmer le jeu avec des pièces plus sages. On l'aime, par exemple, avec un pull en maille torsadée, des ballerines à bouts pointus et un sac de Lady. Pour l'assagir encore plus, on peut glisser une paire de chaussettes blanches dans nos shoes et enfiler un manteau à col claudine. Bon là, on peut être rassurée, on penche plutôt du côté de la fille BCBG (mais pas boring hein ) !

La mini plastifiée peut même se tenter au bureau. Il suffit de la chic-iser. Comment ? Primo, avec une chemise blanche ou rayée bleu et blanc (si elle a des manches overlength, on grimpe encore d'une marche sur le podium de la banchitude). Secondo, avec une veste de blazer, à choisir en velours bleu nuit ou en crêpe de soie à l'imprimé marinière. Last but not least... des escarpins kitten heel.

Les autres alternatives...

Après, si on ne le sent vraiment pas, la pièce en vinyle la plus easy-to-wear, c'est le blouson noir. On le choisit dans une coupe droite et avec de gros boutons ou des pressions. En gros, on mise sur un modèle franchement inspiré des années 1960. On le mixe à un kick flare, aka le nouveau it-jean des modeuses, aka le flare croppé, et un pull à col roulé en maille côtelée orange ou rose bonbon. Côté accessoires, on craque pour des bottines à l'esprit sixties et un petit sac en cuir lamé (même pas peur).

Quant à la version robe, elle est réservée aux modeuses les plus audacieuses. Ou à celles qui assument à fond leur côté rétro. Dans les faits, on jette notre dévolu sur un modèle à la couleur vintage (moutarde, orangée, kaki) et on lui superpose un trench beige (un indémodable so chic). Enfin, on porte en bandoulière un sac besace en cuir patiné marron et on chausse des bottes en daim camel.

Le vinyle, même pas peur !