Pokémon GO, le nouveau jeu phénomène qui rend dingue !

25 Juil 2016
Alléluia ! Les amoureux du jeu de la compagnie Niantic peuvent souffler. Après une attente interminable, l'application Pokémon GO est enfin sortie en France le 24 juillet dernier, sur App Store et Play Store, créant une frénésie de téléchargements dans l'Hexagone. Tous à nos Pokéballs !

Véritable phénomène de société, Pokémon GO a immédiatement pris la tête des applis les plus téléchargées et les plus rentables, tous pays confondus. Il suffit de partir explorer les rues autour de nous, Pokéballs en poche, à la recherche de monstres virtuels cachés dans le monde réel. Pour ceux qui comptaient rester affalés sur leur canapé, c'est loupé ! Il faut sortir de chez nous, smartphone en main, pour tenter de capturer les célèbres créatures telles que Pikachu, Bulbizarre, Dracaufeu ou encore Carapuce.

Pokémon GO, comment ça marche ?

Après avoir installé l'application sur notre smartphone, on part à la chasse ! Grâce à un judicieux mélange de réalité augmentée et de géolocalisation, les utilisateurs peuvent aller chercher les Pokémon cachés dans divers endroits du plan. Ce qui n'est pas sans avoir provoqué un effet de masse ! Le 14 juillet dernier, des milliers de joueurs ont ainsi pris d'assaut Central Park, à New York, à la recherche d'un Pokémon rare.


Pour éviter de parcourir des centaines de kilomètres inutilement, on peut s'aider de cartes communautaires créées pour l'occasion. Ces dernières nous permettent de localiser les Pokémon qui se trouvent dans le coin. Après avoir choisi sur l'interface, les Pokémon dits "starters" : Brindibou, Carapuce, Salamèche et Bulbizarre, on peut commencer une nouvelle vie de dresseur.

nous-sommes-prets-a-capturer-des-pokemon
Nous sommes prêts à capturer des Pokémon !

Comment devient-on dresseur de Pokémon ?

C'est un peu le rêve devenu réalité ! Etre dresseur de Pokémon est désormais à la portée de tous. Pour capturer des Pokémon, on commence par utiliser les Pokéballs (les petites boules rouges et blanches). Malgré un stock de départ, on peut en trouver aussi dans les Pokéstops (les fameux pétales de rose)... De plus, si l'étude de notre trajectoire et le lancer de Pokéballs est impératif à la capture, l'encens peut nous aider à les attirer.

Il est également possible de ramasser des oeufs, puis de les placer dans un incubateur pour les faire éclore. Seulement il faut marcher un certain temps (entre 2 à 10km) selon l'espèce, pour qu'ils voient le jour. Les petits malins peuvent d'ores et déjà se parer de leurs rollers ou de leur trottinette pour les parcourir plus rapidement (ou placer leur smartphone sur l'aspirateur électrique) !

Money, money, money...

Chaque dresseur doit gagner de l'argent (Eh oui, même dans le jeu). La monnaie de Pokémon GO s'appelle la Poképièce et peut être achetée soit avec de vrais euros, soit en progressant dans le jeu. Elle vous permet surtout de vous ravitailler en objets nécessaires à la capture. Autre moyen de gagner son petit pécule, combattre ! Après avoir choisi une team : la Sagesse, l'Intuition ou la Bravoure, il faut défier les autres joueurs dans les arènes. Et mieux vaut gagner si on souhaite poursuivre l'aventure...


Pour celles et ceux qui souhaitaient devenir rapidement les heureux dresseurs des cinq Pokémon légéndaires : Mewtwo, Mew, Artikodin, Electhot et Sulfura, nous avons le regret d'annoncer qu'il est presque impossible de tomber sur eux... sauf si on est chanceux.

A défaut, il nous faudra participer à un événement officiel organisé par Nintendo (non prévu à ce jour). En attendant, on peut se consoler en partageant notre aventure avec les autres joueurs et même collaborer avec eux, à partir du niveau 5. Allez, encore un petit effort, on y est presque...