Quand le jean devient la cause de nos pires mésaventures

10 Avr 2016
craquer-son-jean-ce-n-est-pas-le-pied
Craquer son jean, ce n'est pas le pied.
Le jean, plus tendance que jamais, s'enfile tous les jours. Seulement voilà, on n'est pas à l'abri d'un petit (ou gros) accident qui peut nous gâcher la journée.

Le matin, il est plus gai d'enfiler un jean plutôt qu'un pantalon noir pour aller au bureau. On privilégie un modèle à la coupe ajustée avec une paire de baskets et un sweat pour un look effortless chic. Qui dit slim dit près du corps, surtout s'il est neuf. Alors attention aux mouvements brusques, on peut vite le craquer à l'entrejambe ou casser notre fermeture éclair. Voici une liste des pires situations dans lesquelles on peut se retrouver.

Craquer notre jean à l'entrejambe (ou pire...)

Entre le frottement de nos cuisses qui entraîne l'usure du pantalon, l'humidité qui crée une fragilisation du jean et une toile parfois de mauvaise qualité, on n'est pas à l'abri de craquer notre fut'. Et ça arrive même aux meilleurs ! L'an dernier, en plein concert à Stockholm, le chanteur Lenny Kravitz s'est un peu trop chauffé sur scène et c'est son skinny qui en a fait les frais. Pendant sa première chanson, le skinny en cuir du chanteur a craqué à l'entrejambe, dévoilant son sexe (oui, Lenny Kravitz ne met pas de caleçon). Idem pour Iggy Azalea, auteure du clip "Team" sorti il y a quelques jours, qui a déchiré son pantalon en dansant sur scène lors d'un concert à Los Angeles.

Afficher l'image d'origine

Casser sa fermeture à glissière

Les zips sont bien pratiques mais ils peuvent vite nous mettre dans l'embarras lorsqu'ils cassent ou se bloquent. Idem s'ils s'ouvrent spontanément et qu'on se retrouve avec la braguette à moitié ouverte. Si cela nous arrive après un aller-retour aux toilettes, on jette un oeil rapide aux quelques astuces pour réparer la braguette de son jean, façon MacGyver !

Afficher l'image d'origine

Se tacher

Il n'y a rien de plus ennuyeux que de tacher notre pantalon en denim neuf à la cantine. On fait des grands gestes, on parle avec les mains et là, vlan, de la sauce tomate tombe sur notre jean. Puisqu'on n'a pas tous un jean anti-tache de la marque ODO Denim, on ne gesticule pas trop ou alors on met une serviette sur nos genoux. C'est toujours moins ringard que de nous trimballer avec un fut' taché toute l'après-midi. Au pire, on peut toujours essayer de faire disparaître les taches alimentaires en frottant avec du savon de Marseille.

Afficher l'image d'origine

Se retrouver avec un jean trop court

Si on a pas la bonne méthode pour faire un revers, on risque de se retrouver avec un jean roulotté trop haut sur la cheville et d'avoir un pantalon qui paraît trop petit. La honte ! Pour ne pas se faire moquer dans l'open space, on prend le temps de bien faire son revers avant d'arriver au boulot, c'est-à-dire, à la même taille de chaque côté et assez fin de préférence.

Afficher l'image d'origine

Se coincer les parties dans la braguette

NB : ce passage s'adresse aux hommes. Si on peut à la limite admettre que certains se sentent mieux sans sous-vêtements (et encore...), pensons avant tout à notre santé. Outre le fait que ça n'est pas confortable (ni hygiénique d'ailleurs), on peut surtout coincer notre engin dans la braguette. Oui, ça peut aussi arriver lorsqu'on porte un caleçon, mais ça limite néanmoins drastiquement les risques. Espérons que ça n'arrive jamais à Lenny Kravitz...

Afficher l'image d'origine