Quand le luxe se convertit au streetwear

21 Oct 2016
off-white-y-project-et-vetements-sont-l
Off-White, Y/PROJECT et VETEMENTS sont les labels streetwear luxe du moment.
Quand les marques de luxe se lancent dans le streetwear, il en ressort des pièces au sommet de la hype que toutes les fashionnistas s'arrachent.

Tout commence à la fin des années 1970, lorsque le couple de stylistes Marithé et François Girbaud, s'inspire du pantalon des prisonniers américains pour créer le baggy en denim. Un fut' loose qui est devenu l'une des pièces emblématiques de la culture hip-hop.

En 1986, c'est Jean-Paul Gaultier, déjà connu pour s'être approprié le denim, qui joue avec le vestiaire street. On se rappelle de sa collection Automne-Hiver 1986/1987 baptisée "Constructiviste", pour laquelle ses mannequins portaient des bonnets de rappeurs. Karl Lagerfeld lui emboîte rapidement le pas. Le directeur artistique de la Maison Chanel imagine plusieurs accessoires à l'ADN urbain pour sa collection Automne-Hiver 1988/1989, comme des sneakers, des casquettes (à mettre à l'envers, c'est plus drôle) et des colliers à gros maillons. #blingbling.

Au début des années 2000, le streetwear gagne ses galons auprès de la fashion sphère. Comment ? Grâce à quelques stars comme Pharrell Williams, Snoop Dogg, 50 Cent et P. Diddy qui se sont mises à arborer des sneakers montantes, des joggings amples et des sweats à capuches XXL.

A partir de 2010, flairant le bon filon, les marques de luxe revisitent ces pièces urbaines. Parmi elles, Tom Ford, Balenciaga, Rick Owens, Givenchy ou encore Balmain. Sous l'impulsion de ces géants de la mode, de jeunes talents montent à leur tour leur label.

Les marques en mode "luxury streetwear"

Off-White

La griffe américaine a été créée par Virgil Abloh, le directeur artistique de Kanye West. Après avoir fait ses armes avec sa première griffe Pyrex, c'est avec le label Off-White qu'il se fait connaître. Il imagine des pièces pures, graphiques et à l'empreinte urbaine. Et ça cartonne ! Ses créations en denim inspirées des jeans Levi's vintage, qu'il retravaille et détourne à la sauce street, s'arrachent comme des petits pains. Virgil Abloh est très vite devenu le nouveau prophète du streetwear, en faisant du jean sa signature. #laclasseinternationale.

VETEMENTS

Dirigée par Demna Gvasalia, cette marque est connue pour bousculer les codes et avoir donné une nouvelle dynamique au jean. Elle est très vite devenue une référence dans le monde du streetwear avec ses pulls aux manches overlength et ses ourlets asymétriques.

Y/PROJECT

Le créateur à la tête de ce collectif, Glenn Martens (diplômé de l'Académie royale des beaux-arts d'Anvers), est connu pour s'être emparé, lui aussi, des basique du vestiaire streetwear. Il fait matcher des bombers et des jeans overlenght à des pièces plus gothiques, border underground. Il s'amuse également à donner un esprit couture à des matières dites "cheap". Bref, il brise les codes du luxe.

Avec cette montée en puissance du streetwear dans l'univers du luxe, c'est comme si la rue était montée sur les podiums.