Teindre un jean : mode d'emploi

10 Nov 2015
notre-jean-on-l-aime-et-si-on-lui
Notre jean, on l'aime. Et si on lui donnait une nouvelle chance en le teignant ?
On a fait super gaffe à laver notre jean dans les règles de l'art pour qu'il reste au top toute notre vie. Sauf qu'à force de le porter et de le laver, il n'a plus rien de désirable. Faut-il s'en séparer ? Et si on lui donnait une seconde chance en le teignant ?

On ne peut pas lutter contre l'usure naturelle de nos jeans. En revanche, ce qu'on peut faire, c'est réparer les dégâts en utilisant une teinture spéciale jean. Teindre un jean, ça peut faire flipper et pourtant, c'est aussi simple qu'efficace, à partir du moment où l'on respecte le mode d'emploi et que l'on utilise une teinture appropriée. La plupart des marques propose désormais des produits spécialement conçus pour les jeans... mais la teinture n'est pas non plus une potion magique, alors attention !

You can !

• Raviver la couleur d'un blue jean.
• Changer la couleur d'un jean.

You can't !

Camoufler une tache. La tache apparaîtra toujours en plus foncée.
• Uniformiser un jean délavé. Les parties claires apparaîtront toujours.
• Eclaircir un jean.
• Donner un aspect délavé.
• Les fils des coutures du jean ne peuvent pas être teints, ils garderont leur couleur initiale.

Teindre notre jean, c'est une bonne idée. Mais si on peut éviter de tacher de bleu tout son appartement, c'est bien aussi. Avant de se lancer dans cette opération de transformation, on commence déjà par préparer notre matériel et à protéger les endroits où l'on va opérer.

Le matériel pour teindre un jean

• Une grande bassine (on pourrait utiliser notre évier mais l'on n'a pas envie de passer des heures à le récurer pour essayer d'enlever les traces de teinture, très, très coriaces).
• Une teinture spéciale jean (Dylon, Ideal, Creava) qui respecte l'aspect chiné de la toile, en sachant que plus notre jean est lourd, plus il faut une grande quantité de teinture (à moins de vouloir obtenir une teinture très claire). On compte une petite boîte pour 200 grammes de jean et une grande boîte pour 400 grammes. On pense aussi qu'en matière de teinture, les couleurs s'additionnent. Un jean bleu teint en rouge va devenir violet, par exemple. Et pour teindre un jean bleu en noir, il faut deux boîtes de teinture noire et une petite boîte d'orange.
• Si notre kit de teinture n'en contient pas, du sel fixateur de couleurs.
• De l'eau et de quoi la faire bouillir.
• Des gants en caoutchouc pour nos mains, un vieux vêtement pour ne pas nous tacher et du papier journal pour protéger le sol.

teindre-un-jean-c-est-excitant-mais-on
Teindre un jean, c'est excitant mais on reste calme. Les jeans multi-couleurs ne vont qu'aux hippies.

Mode d'emploi à la main

On ne se lance pas dans la teinture si notre jean n'est pas nickel chrome ! Avant de le teindre, on le lave à la machine ou à la main et on le débarrasse des éventuelles taches (lien retirer une tache). On ne veut pas que l'étiquette de notre jean soit teinte ? On la découd et on la recoud après l'opération. Après ça, on tapisse le sol avec du papier journal, on prend une grande bassine et on la remplit avec cinq à sept litres d'eau chaude (au moins à 40° selon les recommandations de la marque de teinture). On n'oublie pas non plus de se protéger nous aussi avec des gants et un vieux T-shirt !

On verse la teinture liquide dans l'eau, ainsi que le sel fixateur et on remue jusqu'à ce que le mélange soit homogène. On mouille son jean à l'eau chaude avant de le l'immerger totalement dans son bain chaud pendant une vingtaine de minutes (30 minutes maxi selon l'intensité désirée). Pour une teinture uniforme, on le dépose à plat dans l'eau (pour éviter que des plis ne créent des marbrures) et on le retourne toutes les deux à trois minutes (pour obtenir la même teinte des deux côtés). On rince ensuite notre toile denim à l'eau tiède et à l'eau froide, en alternance, jusqu'à ce que l'eau soit claire. Pour s'assurer que la teinture soit bien fixée, on peut plonger une seconde fois notre jean dans de l'eau additionnée de vinaigre blanc et du gros sel de cuisine. On rince à l'eau froide, et c'est plié ! Il ne nous reste plus qu'à l'étendre en suspendant par la ceinture ou en le déposant à plat sur un étendoir. Et à prier pour que notre jean soit intact. God save the jeans !

Mode d'emploi à la machine

Teindre notre jean à la main ? No way ! La machine à laver sert à ça. C'est simple, on met notre blue-jean dans le tambour avec le sel fixateur, on verse la teinture liquide à la place de la lessive et on lance un programme à 40°. On teint un jean à la fois car s'il est trop plié dans le tambour, cela va créer des marbrures... et le jean rayé n'est vraiment pas tendance. Ensuite ? On refait une machine à chaud pour qu'il dégorge un max. Lorsque notre jean est teint et bien étendu, on pense aussi à lancer un troisième cycle à vide pour nettoyer le tambour de la machine.

Notre jean a retrouvé une seconde vie, on est trop happy. Cool ! Par contre, la prochaine fois qu'on le met en machine pour le laver, on le lave seul ou avec d'autres jeans de la même teinte au cas où il dégorgerait.