Top 5 des concepts de street food pour changer du burger

7 Mar 2016
du-kebab-a-la-salade-italienne-la-stree
Du kebab à la salade italienne, la street food est pleine de ressources. Alors on oublie les burgers un instant.
Vous croyez que la street food se résume aux hamburgers servis dans des food trucks ? Détrompez-vous, car la nouvelle génération de chefs ambulants renverse les codes, pour le meilleur... et seulement le meilleur en fait !

Alors que la Hip Hop Dance Week vient de s'achever avec les finales de Juste Debout, la plus grande compétition internationale de danse de rue, c'est à la cuisine de passer en mode urbain. Mais pas question de se limiter aux traditionnels burgers, on veut de la variété.

Pour commencer, qu'est-ce que la street food ? C'est un type de cuisine dont les plats sont préparés et destinés à être consommés dans la rue. Pas de table et de couverts traditionnels, pas de serveur, on commande comme dans un fast food, sauf que l'on peut se promener avec nos victuailles. Notre programme préféré ? Manger un morceau tout en allant à la découverte des plus jolies fresques d'art urbain, histoire de ne pas sortir de l'ambiance de la rue. Et avec toutes les villes où le street art est roi, on ne risque pas de s'ennuyer !

L'Italie à portée de rue

A Paris, un joyeux duo sévit à grand renfort de mozzarella. Leur concept ? Décliner le célèbre fromage transalpin au goût délicat en foccacia ou en salade, en direct de leur triporteur Vespa. Enfin une alternative aux pizzerias bruyantes où l'on a nos habitudes en famille ! On retrouve le vrai charme de la cuisine italienne, sans prétention. Si les deux hommes sont les seuls sur le créneau de la mozza, ils nous donnent envie d'une street food plus légère, teintée d'influences méridionales.

Le nouveau burger s'appelle bao

Il n'est ni Américain, ni originaire d'Hambourg et pourtant, le bao burger est en passe de remplacer l'authentique hamburger dans nos coeurs. On l'aime pour sa brioche vapeur chinoise, ses pièces de viande caramélisées ou panées et surtout, ses excellentes sauces. Exit le cheddar et autres sauce barbec', ce burger d'origine asiatique surfe sur des saveurs d'ailleurs, comme le lait de coco, le curry ou la citronnelle. Un vrai délice !

Le kebab version deluxe

Le kebab, dépassé ? Sûrement pas ! En deux ans, depuis l'ouverture de Grillé, restaurant parisien spécialisé dans le fameux sandwich salade-tomate-oignon, le döner kebab a retrouvé ses lettres de noblesse. D'autres enseignes se sont lancées dans la revisite du plat turc pour le rendre plus moderne, plus quali et moins gras. Il en existe même en version sans gluten. Bref, le kebab de lendemain de soirée, c'est fini. Aujourd'hui, il se déguste comme un plat à part entière.

La street cuisine ascendant gastronomie

Face à l'engouement généré par la recrudescence de la street food ces dernières années, certains grands chefs ont souhaité se joindre à la fête, à l'instar de Paul Bocuse ou Marc Veyrat. Avec son système de pots succulents livrés en camion, ce dernier propose une cuisine de qualité et bio, sans faire du burger. La preuve qu'aujourd'hui, même la cuisine gastronomique est accessible dans la rue et le #fastgood a de beaux jours devant lui.

Le bagel, toujours en place !

Certains disent qu'il est né à Vienne au XVIIe siècle, pour d'autres, il rime surtout avec New York. Une chose est sûre, le bagel a le vent en poupe. A la fois trendy, savoureux et proche du burger, le bagel a tout pour combler les papilles des gens branchés. Cette espèce de donut salé s'agrémente d'à peu près tout : pastrami et moutarde au miel, filets de poulet croustillant, thon au cream cheese, saumon et avocat fondant... bref, il y en a pour tous les goûts et c'est toujours un régal ! Du coup, pas étonnant que les bagel trucks fleurissent.

Si les baraques à frites et les stands improvisés de marrons chauds n'ont pas disparu de nos trottoirs, on assiste ces dernières années à un regain d'intérêt pour la street food. Et encore, on n'a pas parlé des spécialités japonaises, des tacos ou des pans-bagnats haut de gamme. Décidément, la rue n'a pas fini de nous livrer ses secrets.