Un jean toujours propre ? C'est possible avec ODO Denim !

6 Jan 2016
ODO Denim Jeans débarque en fanfare dans le petit monde des jeans maker. La start-up a fait le buzz sur la plateforme de financement collaboratif Kickstarter avec son projet de jean... autonettoyant !

C'est bien connu, un jean ça se lave peu. Voire pas du tout. Mais de temps en temps, on a tous besoin de rafraîchir nos denims si l'on ne veut pas empester nos voisins avec nos pantalons ! Et aussi d'enlever les taches si l'on ne veut pas passer pour une personne à l'hygiène douteuse. Une marque vient pourtant de régler le problème une bonne fois pour toutes. Comment ? En créant un jean qui ne se salit pas !

Il ne se tache pas, il ne sent pas...

Le jean qui reste toujours propre a été développé par la marque américaine ODO Denim. Il a peut-être l'air moins technologique que le T-shirt PoloTech de Ralph Lauren, mais ce jean est pourtant tout aussi smart. Il tire ses superpouvoirs anti-salissants de la fibre d'argent tissée au coeur même de sa toile denim. Au contact de l'humidité et de l'oxygène, l'argent libère des ions Ag+ qui éliminent les bactéries à l'origine des mauvaises odeurs.

Sur sa surface, la toile est également munie d'une multitude de picots invisibles qui empêchent les liquides d'adhérer. Eau, café et autres boissons coulent contre la toile sans la pénétrer ni la mouiller et donc sans jamais la tacher, comme sur un jean fraîchement enduit (vers DIY jean enduit). Même le ketchup et les sauces à base d'huile sont concernés. On va donc enfin pouvoir se goinfrer de burgers en buvant du soda sans craindre pour notre fut'.

Alors, on craque ?

Si on aime ce jean siglé ODO Denim, ce n'est pas parce qu'on est sale ou flemmard. L'avantage de ce pantalon en denim, c'est évidemment l'économie d'eau. C'est bon pour notre porte-monnaie et pour la planète. Et comme chez ODO Denim, on ne plaisante pas avec les fringues propres, le concept est désormais adapté aux T-shirts. Bingo !

Grâce à ses propriétés uniques, le jean ODO Denim nous simplifie considérablement son entretien. Il pourrait même nous convaincre de suivre les conseils du PDG de Levi's, Chip Bergh : ne pas laver nos jeans ! Les futurs clients ne se sont pas fait attendre. La start-up a déjà largement dépassé les 10 000 dollars qu'elle visait pour lancer la production de ses jeans "intachables".

On aimerait en avoir un ? On peut d'ores et déjà précommander notre jean ODO Denim sur la plateforme de crowdfunding Kickstarter, au prix de 110 dollars (pour comparer, il sera vendu 150 dollars dans le commerce). Les premières livraisons sont prévues pour mai-juin 2016.

Préparez-vous à la révolution du jean anti-tache, car notre petit doigt nous dit que Kaporal nous réserve une surprise de ce côté-là... Stay tuned !