Un look rock-worker... en jean straight

22 Sep 2016
En cette rentrée, on n'hésite pas à enfiler un grand classique de notre garde-robe : le jean straight. Pour combiner notre style de rockeur à notre vie au bureau, on suit attentivement nos conseils.

Le mélange des genres est très tendance en cette rentrée. Et ça nous arrange ! Pour quelle raison ? Parce qu'on a souvent du mal à se créer un style qui nous ressemble, entre nos envies personnelles et nos obligations professionnelles. Code vestimentaire quand tu nous tiens !
Alors, pour tous ceux qui n'ont pas envie de tomber dans le cliché du costume-cravate, le style rock-worker se révèle parfait. En en plus, il est super simple à s'approprier...

Pour commencer, on s'inspire de ce trendsetteur, en choisissant LA pièce indispensable de notre JOTD : un jean straight. Un fut' également appelé demi-slim. Il se caractérise par une coupe droite (assez ajustée) et par un bas de jambe droit (légèrement resserré). Soit un bon intermédiaire entre le slim et le regular ! D'autant que le straight est un basique qui convient à presque toutes les morphologies. La raison est simple : il a tendance à allonger notre silhouette et à estomper nos petits défauts. Il faudrait être fou pour s'en priver, non ?

L'autre avantage notable du straight, c'est qu'il est facile à porter. Surtout si on opte pour une version en toile brute. On trouve ça boring ? Ok, ok... On se laisse tenter par un modèle stoned et un brin destroyed (si notre boite tolère les jeans déchirés).

On apporte une touche rock

Pour que nos collègues de bureau se mettent à chanter à tue-tête "It's Only Rock 'n Roll" des Rolling Stones en nous voyant, exit la veste de costard. On lui préfère une veste en toile avec empiècements en cuir matelassé. Noire, of course !

Une fois notre jacket choisie, on enfile une chemise à petits carreaux. Niveau couleur, mieux vaut rester sobre. On mise sur des teintes claires, dans les camaïeux de gris (gris lin), de bleus (bleu ciel) ou de violet (parme). Comme on va bosser, on n'oublie pas l'accessoirise indispensable du business man : la cravate. La cool touch ? Opter pour un modèle imprimé. Le mix and match de print, on adore ! Pour ne pas se louper, on choisit soit un unique imprimé (carreaux sur carreaux) soit une seule couleur (carreaux bleus sur rayures bleues).

Pour terminer notre look en beauté, on enfile une paire de bottines lacées en cuir marron. Le petit plus qui fait la différence ? Des semelles d'un autre coloris. It's rock ! Enfin, on n'oublie pas nos lunettes de soleil (qu'on porte en dehors de nos réunions... pas besoin de le préciser).

Notre sélection shopping :

1. Veste biker, Balmain, 1 309 euros.

2. Cravate Tarento, Maison de la cravate, 59 euros.

3. Chaussures Penley, Hudson shoes, 150 euros.

4. Chemise à carreaux, Ermenegildo Zegna, 220 euros.

Maintenant, on est fin prêt pour aller bosser. On évite de prendre notre guitare électrique au lieu de notre attaché-case ! Ce serait mal vu...